Résumé de l’éditeur

Le passage de pierre tenu par la tribu naine des Cinquième est tombé onze cents ans plus tôt, laissant le Pays Sûr aux mains des créatures maudites de Tion. Pourtant, la résistance s’est organisée et un statu quo opère depuis plusieurs siècles. Mais voici que les créatures se remettent à bouger et que les choses s’accélèrent. Le Pays Mort reprend son avance et tous ceux qui meurent dans ses limites se voient ressusciter et leur volonté aliénée pour en faire de fidèles serviteurs des forces maléfiques.

Dans la tribu des Seconds, le Roi Suprême Gundrabur, vieux de plus de 500 cycles, sent ses forces décliner.Mais il ne désire pas céder la place à son successeur officiel car ce dernier est sous l’influence d’un conseiller mauvais qui prône une guerre inutile contre les Longues-Oreilles alors que l’heure serait bien plutôt à l’union.

Chez le Mage Lot-Ionan, Tungdil le Nain vit depuis sa naissance parmi les humains. Il y a été abandonné et personne ne sait d’où il provient. Lors d’une mission confiée par le Mage qui lui sert de père adoptif, il va rencontrer les premiers membres de sa race et apprendre une nouvelle pour le moins déstabilisante… : il serait un candidat potentiel au trône de Roi des Nains !

Comment ce livre est-il arrivé entre mes mains?

Une histoire de fantasy centrée sur les nains m’a parue intrigante et inhabituelle ce qui m’a poussé à l’acquérir lors de l’opération 300k de Bragelone (oui, encore un 😉 ) .

Mon avis

Ce roman est une histoire de fantasy classique dans la forme avec un univers peuplé d’humains, d’elfes et surtout de nains. L’univers est bien ficelé notamment les différents clans nains et les liens qui les unissent. Le Pays Sûr, où les populations vivent en plus ou moins bonne entente mais en sécurité, est menacé par une force obscure qui vient du Pays Mort. Un flot d’orcs, de monstrueux cousins des elfes et de morts-vivants tente de réduire à néant la vie comme le Pays Sûr l’a connue jusque là.

 Le héros Tungdil est un nain qui ne connaît pas ses racines et sert Lot-Ionan, un magicien, son « père » adoptif depuis plus de 60 ans. A la suite d’une livraison qui lui est confiée par son maître, il va se retrouver mêlé à la succession du trône nain, mais aussi à la sauvegarde du Pays Sûr, menacé comme jamais par les suppôts du Pays Mort. Impatient de connaître ses origines et soucieux du bien-être de son pays, il va petit à petit se révéler: devenir un « vrai » nain tout en gardant une finesse d’esprit et une logique un peu différente de son peuple grâce à l’éducation du magicien.

Les personnages secondaires sont nombreux, mais on identifie rapidement le rôle et les caractéristiques de chacun: magiciens, amis d’enfance ou encore les différents clans nains. J’ai d’ailleurs une petite tendresse pour les jumeaux nains qui accompagneront Tungdil dans son périple. Ils lui font découvrir ce qu’est un nain en lui apprenant sa propre culture, les traditions naines et le maniement des armes.

La narration alterne entre l’histoire de Tungdil, des magiciens et de la cour naine. C’est un récit d’aventures avec des intrigues politiques, des trahisons cuisantes, des combats et, bien sur, la quête initiatrice du héros. L’histoire prend en profondeur au fil des pages, et accroche le lecteur pour ne plus le lâcher. Bien que l’histoire soit classique et suive tout les codes de la fantasy, on s’y plonge avec plaisir: le fait que les héros ayant le pouvoir de sauver le monde soient des nains apportent la petite touche d’originalité nécessaire à un bon livre de fantasy.

La fin apporte un cliffhanger qui donne envie de continuer l’aventure avec les héros. De plus, il reste encore beaucoup à découvrir. L’antagoniste principal sert quelqu’un de bien plus puissant qui reste dans l’ombre pour l’instant. Je me suis vraiment plu dans cette univers cohérent et réaliste, que ce soit dans ses interactions sociales entres individus et entre peuples ou dans le cheminement personnel du héros.

Pour conclure, ce livre est simple et agréable à lire. Il n’invente rien de très original, mais sait suivre les codes d’un genre tout en étant divertissant et palpitant. Je recommande ce livre à tout ceux qui aime la fantasy, surtout si vous avez un faible pour les nains et leur bière! Quant à moi, je vais de ce pas me mettre en quête des prochains tomes pour poursuivre la lecture des aventures de Tungdil.

Informations pratiques:
Publié en France chez Milady en 2008.
Ce roman est le premier de 8 livres (le 9ème sortira mi-novembre), divisée en en 4 série jusqu'à présent.
Existe en grand format (25.00€), en poche (8.20€) et en e-book (5.99€).

Publicités