Résumé:

Depuis les lointaines étoiles jusqu’aux recoins d’une sombre forêt, les destins de Scarlet et de Cinder semblent liés.
Alors que l’une cherche sa grand-mère mystérieusement disparue et que l’autre poursuit la quête de ses origines, la menace lunaire qui pèse sur l’humanité se renforce.
Cinder et Scarlet parviendront-elles à lui résister ?

Comment ce livre est-il arrivé entre mes mains?

Comme vous avez pu le lire ici, c’est une relecture dans le but d’entamer le tome 4. Je me suis remotivée grâce à mon club de lecture!

Mon avis:

Attention alerte spoiler! Ceci est un tome 2! N’entamez la lecture que si vous avez lu Cinder.

Le tome 2 des chroniques lunaires rend hommage au conte du petit chaperon rouge: Scarlet, rousse incendiaire de 18ans qui vit dans une ferme avec sa grand-mère. Sa vie est chamboulée depuis deux semaines car cette dernière a disparue depuis deux semaines et personne ne s’en soucie, la police elle-même croit à une disparition volontaire. Ses recherches vont prendre un tout nouveau tournant à la suite de sa rencontre avec Loup, combattant de rue. On n’abandonne pas pour autant notre petite cyborg préférée, Cinder, qui s’évade de prison en compagnie du « capitaine » Thorne.

Souvent, j’aime moins le tome 2 des séries de livres et ça n’a pas raté ici. En effet, bien que j’ai apprécié le personnage de Scarlet, sa relation compliquée avec Loup ne m’a pas énormément plus. Cela va trop vite, et c’est un peu tombé comme un cheveu sur la soupe. Elle se fit trop vite à lui pour une jeune femme indépendante et méfiante qui vient de perdre quelqu’un qu’elle aime. Bien qu’elle exprime des réticences, elle le suit dans un périple dingue à travers la France pour retrouver sa grand-mère. C’est dommage, car j’apprécie Loup, même s’il est un peu trop caricatural.

Cinder, quant à elle, est dans une phase de transition: elle doit choisir qui elle veut être, et surtout, quoi faire de cette identité nouvelle. En explorant son passé, se pose une question: décidera t-elle de se battre ou de fuir? Elle est accompagné de Thorne, prétentieux mais utile, grâce à qui elle a pu s’envoler dans un vaisseau spatial indétectable (le retour d’Iko me fait tellement plaisir !!).

A Nouvelle-Pékin, le plan lunaire se referme sur la Terre et sur Kai, qui tente de se convaincre que Cinder l’a manipulé depuis le début. Il tente de la retrouver pour tenter de calmer Levana, prête à mettre la planète à feu et à sang pour retrouver « la cyborg ».

J’ai aimé les différents points de vue de la narration, qui semblent parallèle, mais convergent en fait vers un horizon commun. L’histoire est un peu linéaire malgré tout, même si on apprend de nouveaux éléments importants pour la trame. La fin est attendue et logique, même si les péripéties qui y mènent sont divertissantes.

Ce tome est clairement une transition, une parenthèse pour permettre à l’héroïne d’assimiler les révélations du premier tome, et se faire quelques alliés au passage ! Il est agréable à lire, sans être aussi bon que son prédécesseur. Le petit chaperon rouge m’a moins transporté que Cendrillon! Passons à Raiponce!

Informations pratiques:
Paru en 2013 chez Pocket Jeunesse, 480 pages (17.90€).
Deuxième tome d'une tétralogie (+ 2 hors-série).
Existe en livre numérique (12.99€).
Publicités