Résumé:

En 2575, la planète de Kady Grant, 17 ans, et Ezra Mason, 18 ans, est attaquée par l’entreprise interstellaire Bei Tech. Lors de l’évacuation de population, Kady embarque sur l’Hypatia et Ezra sur l’Alexander, mais ils parviennent à garder contact en secret. Grâce à ses talents de hackeuse Kady découvre que l’état-major est impliqué dans cette affaire.

Comment ce livre est-il arrivé entre mes mains?

Je voulais lire ce livre depuis quelques temps, à force de le voir partout et d’en entendre parler. Mon collègue Franck me l’a gentiment prêté il y a peu!

Mon avis:

Ce livre n’est pas un roman, c’est une histoire spatiale dans un format très original. Elle est composée comme un rapport: transcription de conversation, chat, mails ou encore description d’extrait de vidéo-surveillance. Il est non seulement magnifique en tant qu’objet, mais cette forme différente apporte une immersion totale. On s’y croirait et le récit en devient plus crédible. Ce type de narration est radical: on rentre totalement dans l’histoire ou pas du tout. Certains y verront une barrière, alors que j’y ai vu un moyen d’entrer facilement dans l’histoire.

Malgré cette forme atypique, le suspense est très bien mené et je me suis totalement laissée « avoir », notamment par ce qui se passe sur le Copernicus. Les personnages sont assez attachants, même si notre couple phare est un peu tête à claque. J’ai apprécié Jimmy et Dorian, les touches humoristiques de l’histoire. Quant aux capitaines de vaisseau et autres membres de l’équipage, ils ont tous un caractère propre, plus ou moins sympathiques, qui les mènent à lutter pour leur survie, chacun à sa manière. Enfin, AIDAN a un rôle important et est assez dérangeant dans son genre. Cet ensemble est cohérent et plutôt réaliste, ce qui en ajoute à cet objet littéraire non identifié.

Le récit en lui-même reprend beaucoup d’éléments communs en science-fiction ou dans les thrillers: intelligence artificielle, batailles spatiales, hacker de génie,… On ne peut pas dire qu’il innove beaucoup, mais on se laisse malgré tout entraîner. Un classique peut être réutilisé (avec modération) sans lasser, si c’est bien fait. Ce roman sera probablement génial une fois porté à l’écran car l’histoire est très dynamique et fait penser à un film d’action.

J’ai beaucoup aimé, mais malgré tout ces éléments très positifs, je ne l’achèterai pas et je ne lirais probablement pas la suite. La raison est toute simple: spoiler les infectés. J’ai cauchemardé pendant trois nuits après avoir refermé le livre. Je ne savais pas du tout que cette histoire prendrait ce tournant, ce qui a ajouté de la surprise et du suspens. Cependant, c’est LE truc que je ne supporte pas et qui me terrorise, vous devez commencer à le savoir si vous lisez un peu ce blog. Je comprend mieux pourquoi mon collègue n’était pas sur qu’il me plaise!

Je recommande cette histoire de science-fiction très originale sur la forme, un peu moins sur le fond. Elle nous happe totalement dans son monde par sa narration originale pour ne plus nous lâcher. C’est ce qui m’a fait aussi peur, je n’ai pas pu le lacher même morte de trouille, et m’empêchera de continuer, hélas. Si vous êtes moins sensibles que moi, n’hésitez pas et découvrez ce livre qui sort de l’ordinaire.

Informations pratiques:
Paru en septembre 2016 chez Casterman, 616 pages (19.90€)
Premier tome d'une série, au moins deux livres.
Les droits d'adaptation cinématographique ont été acheté par Brad Pitt.
Existe en livre numérique (13.99€)

Publicités