Chronique

Miss Peregrine et les enfants particuliers, Ransom Riggs

Résumé:

Jacob Portman, 16 ans, écoute depuis son enfance les récits fabuleux de son grand-père. Ce dernier, un juif polonais, a passé une partie de sa vie sur une minuscule île du pays de Galles, où ses parents l’avaient envoyé pour le protéger de la menace nazie. Le jeune Abe Portman y a été recueilli par Miss Peregrine Faucon, la directrice d’un orphelinat pour enfants « particuliers ». Selon ses dires, Abe y côtoyait une ribambelle d’enfants doués de capacités surnaturelles, censées les protéger des « Monstres ».

Un soir, Jacob trouve son grand-père mortellement blessé par une créature qui s’enfuit sous ses yeux. Bouleversé, Jacob part en quête de vérité sur l’île si chère à son grand-père. En découvrant le pensionnat en ruines, il n’a plus aucun doute : les enfants particuliers ont réellement existé. Mais étaient-ils dangereux ? Pourquoi vivaient-ils ainsi reclus, cachés de tous ? Et s’ils étaient toujours en vie, aussi étrange que cela paraisse…

Comment ce livre est-il arrivé entre mes mains?

J’ai reçu ce livre en cadeau de Noël par ma maman et je devais le lire depuis! Je m’y étais intéressée après avoir découvert qu’une adaptation de Tim Burton allait sortir au cinéma.

Mon avis:

Ce livre suit le jeune Jacob, adolescent solitaire vivant aux Etats-Unis. Ses liens avec ses parents sont compliqués, avec un père, éternel adolescent qui abandonne projet après projet , et une mère exigeante, mais distante. Il adore son grand-père qui commence à perdre la tête: il croit qu’il est suivi, attaqué par des créatures monstrueuses. Son père a même du lui confisquer ses armes pour éviter un accident. Un jour pourtant, Jacob va le retrouver mortellement blessé par une créature monstrueuse. Les histoires fantastiques que son grand-père lui racontait seraient-elle vraies? Pour surmonter le traumatisme de ce qu’il a vu, il va se lancer sur les traces de ses récits, jusqu’au Pays de Galles et tenter de comprendre ce qui s’est passé.

Les personnages sont assez peu nombreux, Jake étant un solitaire. Son entourage proche se résume à ses parents, son unique ami, Ricky, et son grand-père. Il va tout d’abord rencontrer le docteur Golan, qui va l’aider à surmonter l’évènement tragique qu’il a vécu, puis les fameux enfants particuliers et Miss Peregrine. Bizarrement, beaucoup de personnages secondaires m’ont fait penser aux aventures des orphelins Baudelaire. Ils sont bien moins caricaturaux, le ton du livre n’étant pas le même, mais, ils ont pour la plupart un trait de caractère principal qui les définit: Le père est faible, la mère est autoritaire, Bronwyn est forte, Fiona est timide,… J’ai trouvé que cela collait bien au monde du roman, étrange et magique, même si j’espère que certains, et notamment les enfants particuliers, seront plus creusés dans les tomes suivants.

L’univers du roman est étrange et original tout en reprenant beaucoup de classique du fantastique jeunesse: la découverte de la magie, l’intégration dans un monde où le héros se sent plus à sa place qu’avant, la révélation de son statut de particulier,… J’ai aimé m’y plonger et découvrir ses règles, ses antagonistes et son histoire.

Le seul reproche que je fais à ce roman est que j’ai eu l’impression de lire une énorme introduction au monde des enfants particuliers. L’histoire se met en place assez lentement, et il faut attendre longtemps avant de se retrouver en contact avec le sujet principal du roman: les enfants particuliers. Ce n’est pas un défaut rédhibitoire, mais plus une invitation à lire la suite.  Évidemment, cela met aussi une petite pression, car avec une telle introduction, le tome deux doit être très bon!

Pour conclure, j’ai aimé ce roman, sans que ce soit un coup de coeur, peut être un tout petit peu trop enfantin. Il est divertissant et on se laisse entraîner dans son monde. C’est une histoire pour enfants et pour les plus grands qui, par sa magie et son étrangeté, apporte une parenthèse agréable dans le quotidien.

Informations pratiques:
Paru en France chez Bayard Jeunesse en mai 2012, 438 pages (17.79€).
1er tome d'une trilogie
Existe en Poche (7.90€) et en livre numérique (6.99€).
Adapté au cinéma en 2016 par Tim Burton.
Publicités

13 réflexions au sujet de “Miss Peregrine et les enfants particuliers, Ransom Riggs”

  1. Comme toi j’ai trouvé le début un peu long, j’avais tellement hâte que le héros rencontre les enfants particuliers! Une fois fait j’étais ravie de ma lecture, j’ai adoré découvrir ces enfants et ce qui les rendaient particuliers. Même s’ils sont nombreux et j’ai parfois eu un peu de mal à me souvenir quel enfant était qui, je les ai trouvé très attachants! Je suis assez curieuse de connaitre la suite 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Bonjour 🙂
    Pour avoir lu les 3 tomes avec voracité, je ne peux que conseiller de continuer la lecture!
    Pour ceux qui ont vu le film avant le livre, sachez que l’histoire diffère et est bien plus travaillée dans les romans. La psychologie des personnages y est plus profonde, plus intéressante.
    Il faut avoir conservé son âme d’enfant pour apprécier totalement la lecture. Pour ma part j’ai continué avec « les contes des particuliers » du même auteur pour prolonger le plaisir!

    Aimé par 1 personne

    1. C’est souvent le cas, le cinéma simplifie tout!
      Je lirais certainement la suite, j’ai bien aimé l’univers et les personnages. J’espère juste que la suite tiendra les promesses du premier 🙂
      C’est chouette de pouvoir prolonger le plaisir avec des hors séries!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s