Ce jeudi, Bettie Rose nous donne un thème qui est un peu la faiblesse de beaucoup, lecteurs passionnés: le « physique » des livres. Qui n’a jamais craqué sur un livre magnifique, avec une couverture génial, une reliure superbe,…

bellecouverture

Je vais tricher un peu cette semaine avec un livre qu’un de mes collègues, Franck m’a prêté et que j’ai lu il y a peu:

Dévoreur, Stéphane Platteau.

Sommes-nous les jouets des astres ? Qu’est-ce que ces choses lointaines éveillent en nous, qui nous anime et nous pousse à agir d’une façon qui nous étonne nous-mêmes ? Au-dessus de la demeure de Vidal, l’éleveur d’ânes, une planète brille trop fort ; le comportement de cet homme paisible s’en ressent. Son amie Aube assiste, impuissante, à sa transformation. Parviendra-t-elle à l’arracher à cette influence néfaste, ou faudra-t-il attendre l’aide de Peyr Romo, le magicien des Monts de Soufre ? Dans la vallée de Pélagis, de vieux instincts s’éveillent, prêts à dévorer toute humanité dans le cœur des êtres… Une plongée dans l’âme d’un monstre, dans l’univers des Sentiers des Astres.

J’ai également lu de cet auteur Manesh, une excellente épopée fantasy, il y a quelques mois. La plume de cet auteur est vraiment exceptionnelle et je vous recommande vraiment de vous y intéresser. Cette histoire est dans le même univers et le livre est vraiment magnifique, que ce soit la couverture ou l’impression intérieure. Je vais probablement l’acheter aussi, même si le prix est assez élevé (19€ pour une nouvelle). C’est un conte assez terrible sur la part ténébreuse en chacun et  les bas instincts que certains enfouissent au fond d’eux.

Connaissiez-vous cet auteur? Et vous quelle est la plus belle couverture que vous ayez croisée? A la semaine prochaine!

Publicités