Le weekend du 16 au 18 juin, je me suis rendue dans la charmante petite bourgade de Clisson en Loire-Atlantique, surnommé pour l’occasion « la ville de l’Enfer ». Bien que de plus en plus connu et reconnu pour son ambiance unique, j’ai eu droit avant de partir au « fais bien attention à toi », « tous des malades » et cie. J’ai donc voulu partager à ma petite échelle ce qui reste le meilleur weekend de mon année! Car, oui il y a des connards partout, mais le Hellfest reste un des endroits où j’ai le moins « peur » de me promener seule en mini-jupe à minuit.

plan-hf-2016

Arrivée le jeudi soir, je me suis installée au camping, où mon frère avait gentiment installé ma tente, et me suis endormie comme une mamie vers 22h30! J’avais travaillé toute la journée et même le bruit des métalleux heureux d’être là, ce qui implique chansons à boire, cris festifs, course de caddies et beaucoup d’alcool, ne m’ont pas empêché de bien dormir!

 

Levée au petit matin (il faisait très chaud dans la tente!), je me suis promené, ai récupéré le sésame pour prendre une douche avant de me rendre sur le festival en lui même et profiter des concerts tel que Powerwolf ou Deep purple. 

 

Ce premier jour a été fatiguant, mais je me suis sentie vraiment bien d’être de retour au Hellfest. On peut être tel que l’on est, sans jugement. Les jours suivants, j’ai pu écouter Dee Snider, Trust, Airbourne, Apocalyptica, Aerosmith, Ill Nino, Prophets of rage, Five finger death punch,…. Mon seul regret: avoir raté Alestorm un groupe que j’adore, programmé vendredi soir à 1h. Je me suis endormie avant 😦

 

Le seul gros problème du weekend: la chaleur! Il a fait jusque 33°C. Il y avait heureusement une petite brise rafraîchissante, mais dimanche, l’après-midi a été insupportable. Il y a même eu rupture d’eau pendant quelques temps, les gens consommant, évidemment, beaucoup d’eau aux points de ravitaillement. Ah, oui, et la poussière! On en a mangé, littéralement, tout le weekend. Il y en avait partout!

Voilà, un Weekend exceptionnel, avec des gens géniaux et une ambiance de dingue avec beaucoup d’humour et de solidarité! (et bien sur une musique d’enfer 😉 ) Si vous ne connaissez pas et que vous aimez le rock et le métal, je vous conseille de le faire au moins une fois dans votre vie. Il y a plein d’autres festivals metal à tester, mais le Hellfest est une expérience vraiment chouette. Vive le metal et vivement l’année prochaine!

IMG_20170619_005214.jpg
Dernier soir, devant le « feu de camp » du Hellfest.

Pour plus de détails, ici, ici ou encore ! 😉 See you in Hell!

Publicités