Chronique

Aussi libres qu’un rêve, Manon Fargetton

Résumé:

En cette fin de XXIe siècle, la loi des Dates de naissance régit l’accès aux métiers. Né en janvier, vous avez accès au métier de vos rêves : acteur, chanteur, tout est possible. Né en décembre, préparez-vous à racler le fond de l’océan et à plonger les mains dans des algues gluantes ! Minöa et Silnëi sont sœurs jumelles, nées à quelques minutes d’intervalle la nuit du 31 décembre. La première à 23 h 58 et la seconde à 0 h 17 ! La tyrannie des Dates de naissance leur promet des destins radicalement différents, mais cela ne les empêchera pas d’unir leurs forces pour combattre l’injustice et l’ordre établi, aidées par Kléano, le chanteur rebelle d’un groupe de rock.

Comment ce livre est-il arrivé entre mes mains?

J’ai acquis ce livre en version numérique lors de l’opération 500K de Bragelonne en juin 2017. Si vous lisez ce blog depuis quelques temps, vous aurez lu le chronique que j’ai faite sur Les Illusions de Sav-Loar de la même auteure et qui fut un coup de foudre! Je souhaite donc continuer à découvrir les différents ouvrages de Manon Fargetton.

Mon avis:

Venez découvrir la vie de jumelles, Minöa et Silneï, née à 19 minutes d’écart: l’une, le 31 décembre et l’autre le 1er janvier. C’est si peu, et pourtant, dans leur monde, cela suffit à condamner la première à un métier sans intérêt, alors que l’autre est promise aux feux de la rampe. Le président de la région (vive la Bzh 😂), Wallow, a imposé la loi des Dates, définissant la carrière d’une personne en fonction de son mois de naissance. C’est dans cet univers dystopique que nous allons suivre Minoä, Silneï, Klanéo et Nériss, des adolescents qui ne supportent plus de se préparer pour un avenir qu’ils n’ont pas choisi.

Les sœurs sont différentes et complémentaires avec un lien indéfectible. Bien que l’une soit privilégiée, elles ressentent toutes deux l’injustice de leur monde. Les « Janvier » sont, en effet, également soumis à des restrictions et des règles qui encadrent strictement leur activité. Elles vont saisir l’opportunité de se rebeller dès qu’elle se présentera. Nos héroïnes vont rencontrer Kléano, leader d’un groupe de rock illégal, qui va les inspirer. Le dernier protagoniste principal, Nériss apportera la révélation qui va tout changer. J’ai trouvé qu’il y avait un certain équilibre entre ces quatre héros. Chacun a une personnalité bien distincte, malgré quelques clichés chez les garçons (en particulier Kléano).

Le récit est simple et efficace. Il aborde la rébellion adolescente et la liberté, en particulier celle de faire ses propres choix. On y sent une réflexion sur la société (télé-réalité, standardisation de l’art,…) qui ne demande qu’à éveiller les consciences des jeunes lecteurs.  J’ai été emportée par le rythme rapide, au point que j’aurais aimé avoir quelques chapitres en plus!  J’ai vraiment apprécié l’idée des métiers répartis par mois de naissance, concept qui aurait d’ailleurs mérité plus de détails. Même si certains rebondissements sont « faciles », je trouve que l’histoire est adaptée à son public et bien construite, avec des personnages féminins centraux et avec du caractère, comme toujours chez Manon Fargetton.

Le seul point qui m’ait un peu fait tiquer, est le peu d’importance des parents des jumelles. Le récit se concentre sur les adolescents et d’autres protagonistes importants, ce qui m’a donné l’impression qu’ils étaient un peu transparents. Cela entame un peu la crédibilité de l’histoire. Cependant, cela n’a pas vraiment d’impact sur le plaisir de lecture, donc j’oublie ce point facilement. Nous sommes face à un roman pour ados, il est normal qu’ils aient la vedette.

Ce roman est le premier de Manon Fargetton, publié alors qu’elle n’avait que 18 ans et c’est un bon premier essai. Le récit, pour jeunes ados, est un plaisir à découvrir. Son style, bien qu’il ait évolué et se soit amélioré au fil des livres, est déjà fluide et efficace. La fin m’a d’ailleurs fait penser à un autre de ses romans, mais je ne vous en dis pas plus pour éviter les spoilers! Pour continuer à explorer l’univers de l’auteure, je recommande cette lecture, en particulier si vous aimez la littérature jeunesse comme moi. Un roman agréable qui se lit rapidement.

Informations pratiques:
Publié par les éditions Mango en 2006, puis chez Castelmore en 2017 avec une version adaptée aux dyslexiques, 384 pages ( 15.90€).
Existe en version poche (5.90€) et en livre numérique (3.99€)

 

 

19 réflexions au sujet de “Aussi libres qu’un rêve, Manon Fargetton”

  1. Malheureusement une déception pour moi ! Ca fait un certain temps que je n’avais pas lu de littérature jeunesse, et si j’ai aimé l’idée de base j’ai été sacrément frustrée par la légèreté du traitement ^^ Tout va trop vite, autant les réactions des personnages que le déroulement de l’histoire, je trouve que ça aurait mérité une bonne centaine de pages en plus haha (mais je suis d’accord avec toi, je ne suis plus vraiment le public-cible et il m’aurait peut-être beaucoup plu ado !)
    Je vais par contre tenter L’héritage des Rois-Passeurs, en espérant que ça me plaise plus 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Je comprend tout à fait, j’aurais aussi aimé des chapitres en plus^^
      C’est de la littérature jeunesse agréable, mais qui reste très simple et légère en effet. Je m’attendais à ce genre là donc je n’ai pas été déçue. J’ai en plus été étonnée car je m’attendais à moins bien, vu l’age de l’auteur à l’époque^^
      L’héritage des Rois-Passeurs est bien, mais la suite est juste extra 😉
      J’espère que ça te plaira plus, normalement tu est plus la cible 😉

      Aimé par 1 personne

    1. C’est un livre agréable, même si je change un peu ce que j’ai dit, pour découvrir l’auteure, c’est mieux de commencer par un autre de ses livres 😉
      Genre l’héritage des Rois-passeurs!
      Le concept est top et mériterai même une histoire plus détaillée et moins jeunesse 😉

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s