Chronique

Bonjour, c’est l’infirmière, Charline

Résumé:

Chaque matin, Charline réveille sa voiture et sa motivation pour se rendre chez ses patients. Elle a ses chouchous, comme ce couple de vieux qui se chamaille avec la tendresse d’un vieux couple, et il y a aussi des patients difficiles, comme cet homme alcoolique et violent face à qui elle s’est sentie si vulnérable. À chacun, elle prodigue ses soins et un peu plus. Un peu plus, c’est un cœur attentif, qui écoute sans compter son temps, même si ce n’est pas remboursé par la sécurité sociale. Voilà ce qui rend ce métier si exposé, si dur parfois, et surtout si précieux.
Franchissons avec elle les portes de ces maisons habitées par la maladie, la solitude, mais aussi la joie, l’espérance, l’humour (et toutes sortes d’animaux). Tendres, poignantes ou cocasses, ces histoires de patients racontent cette profession à laquelle nous confions ce que nous avons de plus intime, de plus fragile et de plus cher : nos malades.

Comment ce livre est-il arrivé entre mes mains?

Je l’ai reçu grâce à Babelio à travers une Masse critique.

Mon avis:

Cette lecture m’a rappelé la raison pour laquelle je lis peu de témoignages: je suis hyper-sensible. J’ai eu les larmes aux yeux régulièrement, malgré l’humour et l’absence de pathos. Ce livre nous fait suivre une semaine dans la vie d’une infirmière libérale avec des tranches de vies, heureuse, tristes, amusantes ou effrayantes. C’est justement ce qui est dur, la réalité du travail de cette infirmière, mais aussi la vie difficile de nombre de ses patients.

J’ai apprécié de partager la routine de cette femme courageuse et humaine, avec ses moments de lassitude, ses petites et grandes joies du quotidien, mais aussi la réalité compliquée d’un métier en souffrance. Je me croyais plutôt bien informée sur la situation du personnel soignant, mais j’étais loin du compte.

J’ai beaucoup aimé la plume de ce livre, simple, tranchante et souvent humoristique. Le rythme est bon et on se laisse vite entraîner par l’histoire. J’ai eu l’impression de voir Charline l’infirmière derrière ses mots et ses piques d’ironie mordantes. Comme je le disais, mes yeux me piquaient pour un rien car ces moments de vie sont si réels, vivaces et l’empathie ressentie par Charline si forte, qu’elle me « contaminait ».

Ce témoignage prend, par moment, aux tripes et j’ai eu parfois envie de faire un gros câlin aux patients ou de créer un lieu empli de licornes, de bonbons et de paillettes pour Charline, l’infirmière dévouée, amusante, empathique et révoltée par les conditions de travail/soin/remboursement de notre pays.  Cette chronique est courte, je n’ai pas l’habitude de lire ce genre et j’en perd mes mots à cause de l’importance des enjeux énoncés par ce livre. J’espère tout de même vous avoir donné envie de découvrir ce livre qui remue et fait réfléchir. 

PS: L’auteur tiens un blog où elle raconte son quotidien et qui a inspiré son livre, n’hésitez pas à le découvrir ici!

Informations pratiques:
Paru en septembre 2017 chez Flammarion, 256 pages (16€).
Existe en livre numérique (11.99€).

 

Publicités

7 réflexions au sujet de “Bonjour, c’est l’infirmière, Charline”

  1. Je lis peu de témoignages également mais je pense que ça me plairait d’en découvrir quelques uns … Concernant les infirmières, j’en ai plusieurs dans ma famille et mes amies donc je connais leur quotidien mais je trouve ça bien d’avoir ces témoignages dans un livre. Ca permet a beaucoup de se rendre compte que la difficulté et pénibilité du métier d’infirmières auxquelles on demande souvent beaucoup …

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s