Chronique

Léa et Paterson, Cornwand, Sylviane Blin

Résumé:

En apparence, Léa est une adolescente comme les autres. Mais les apparences sont souvent trompeuses. En effet, depuis quelque temps, la jeune fille se doute bien qu’elle est différente de ses camarades, sans savoir expliquer cette différence ni pouvoir en parler à quiconque. Alors elle ne partage ce lourd secret qu’avec son chat, Paterson… Jusqu’à l’été de ses 15 ans, au cours duquel elle passe ses vacances chez sa grand-mère, Wenny, qui lève une partie du mystère. Oui, Léa est différente. Oui, elle est dotée de fabuleux pouvoirs. Et, oui, elle vient du monde fantastique de Cornwand.
À peine Léa a-t-elle eu le temps de se faire à cette idée qu’elle est précisément envoyée en mission sur la terre de ses origines, menacée par un danger de destruction imminent. Fragon Kyrius, le mage noir, assoiffé de vengeance, a juré la perte de cette paisible contrée et de tous ses habitants. Mais de quoi veut-il se venger ? Et pour quelle raison cherche-t-il particulièrement à faire périr Léa ? Risquant leur vie à chaque instant, et bravant sortilèges, monstres et démons, Léa et Paterson se jettent dans l’aventure pour obtenir les réponses à leurs questions et sauver Cornwand. Cependant, toute vérité est-elle bonne à découvrir ?

Comment ce livre est-il arrivé entre mes mains?

J’ai reçu ce livre numérique en service Presse par le biais du site SimPlement où l’auteure me l’a proposé.

Mon avis:

Ce roman jeunesse nous racontes les aventures de Léa et son chat, Paterson. A l’aube de ses 15 ans, Léa va découvrir un univers fantastique et la vérité que ses parents lui dissimulaient depuis toujours: elle a des pouvoirs magiques et est originaire de Cornwand. Elle a à peine le temps d’assimiler ces révélations qu’on l’envoie en mission avec  plusieurs compagnons, dont Paterson.

J’ai apprécié me retrouver en Bretagne, ma région, dans la petite bourgade imaginaire de Faiec où vit la grand-mère de Léa. L’auteure a su créer un univers en mêlant légendes bretonnes, clins d’œil mythique et fantasy. Cornwand est une destination qui m’aurait fait rêver enfant et adolescente. On y retrouve des farfadets, des fées, des enchanteurs, des vouivres ou encore des licornes!

Le style est très recherché et le vocabulaire varié, ce qui est appréciable dans la narration. Cependant, j’ai trouvé les dialogues assez maladroits. En effet, le niveau de vocabulaire reste le même à  l’oral et sonne un peu faux, trop sophistiqué, en particulier dans la bouche d’adolescents de 15 ans. C’est un des aspects les plus complexes de l’écriture , mais cela m’a donné une certaine distance avec les personnages:

« -Dis moi Léa, veux-tu que nous fassions un petit tour dans le jardin? – Volontiers, il est tellement beau! Et puis, avec ces heures de trajet, j’ai les jambes complètement engourdies. »

« […]-Mais je ne comprends rien à tout ce que tu me racontes Wenny. Peux-tu enfin me dire où se trouve Cornwand? »

C’est dommage car l’écriture est agréable en dehors de ces discussions trop formelles et peu naturelles.

L’héroïne a un caractère volontaire. Elle est courageuse et prête à se mettre en danger pour découvrir la vérité. Elle ne fait pas honte à ses ancêtres bretons, car elle est très déterminée voire têtue! Elle ne se laisse pas faire et prends des initiatives. J’ai cependant trouvé qu’elle acceptait la situation avec une facilité déconcertante et peu réaliste. Elle avait des doutes sur sa différence, mais elle découvre tout de même un univers magique entier et des pouvoirs féeriques impressionnants en très peu de temps, et cela sans ciller.

Les trois autres personnages principaux, Laurelin, Paterson et Fagus, restent peu approfondis. Ils sont à peine introduits dans l’histoire, qu’ils partent en mission avec Léa. Leur trait de caractères principaux sont esquissés pendant la quête, mais on ne sait pas grand-chose d’eux. Les personnages secondaires, comme Elmons ou Berry, sont amusants et remplissent bien leur rôle. J’ai aimé le tissu social magique et particulier, tout en restant réaliste qu’a créé l’auteure.

Les péripéties commencent assez tard dans le roman, même si le rythme ne m’a pas dérangé. L’introduction à un nouvel univers me plaît toujours! La quête en elle-même est simple et classique, avec son lot de découvertes, mauvaises surprises et erreurs des héros. J’ai cependant eu un problème avec la dynamique du groupe, un peu étrange qui se met très vite en place. Les héros se taquinent et se disputent régulièrement, ce qui n’est pas gênant. Cependant, les raisons de ces querelles et piques me paraissent obscures et superficielles, même pour des adolescents. J’ai eu du mal à m’impliquer dans leur aventure, je suis vraiment restée spectatrice.

Ce roman raconte une aventure sympathique qui m’a fait passer un bon moment, malgré une absence d’empathie avec les personnages dommageable. C’est une aventure dans un univers intéressant et bien construit, mais avec des péripéties un peu trop simple et des héros classiques avec des comportements parfois perturbants. Je pense que la suite peut être intéressante à découvrir si les personnages sont plus approfondis, d’autant que la fin est amusante et mystérieuse. Cela m’a un peu fait penser à un Enid Blyton fantastique.

Mon avis est donc mitigé sur ce livre qui présente de bons éléments et des maladresses. Je dois tout de même préciser, que malgré mon amour de la littérature jeunesse, je ne suis plus la cible depuis quelques années, ce qui joue peut-être sur mon appréciation.

Informations pratiques:
Auto-édité en septembre 2017, 258 pages (9.90€).
Existe en livre numérique (2.99€).

 

3 réflexions au sujet de “Léa et Paterson, Cornwand, Sylviane Blin”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s