Chronique

L’empire de sable, Kayla Olson

Résumé:

Comment survivre quand il n’y a plus d’espoir ?
Bientôt adapté au cinéma par Leonardo DiCaprio et la Paramount.

Il suffit d’un grain de sable pour faire s’écrouler un empire.
Une page s’est tournée dans l’histoire de l’humanité depuis que les dérèglements climatiques ont rendu la plus grande partie du globe inhabitable. Puis a eu lieu la révolution orchestrée par les Loups, un puissant groupe armé. Ce jour-là, ils ont pris le pouvoir. Ce jour-là, ils ont tout pris à Eden, qui n’a rien vu venir. La voilà désormais détenue dans un camp de travail sous haute sécurité.
Son seul espoir ? Gagner l’île de Sanctuary dont lui a parlé son père, le dernier territoire encore neutre. Mais quand Eden parvient finalement à y accoster avec d’autres évadés, l’île se révèle encore plus dangereuse que leur précédente prison…

Comment ce livre est-il arrivé entre mes mains?

J’ai obtenu ce livre sur NetGalley où les éditions Robert Laffont, à travers leur collection R, ont accepté ma demande. J’en avais entendu parler notamment sur Twitter grâce à BettieRose!

Mon avis:

Bienvenu dans un monde ravagé par la montée des eaux et la guerre. Eden est enfermée depuis Zéro, deux ans dans un camp de concentration. Ceux qui ont pris le pouvoir ce jour fatidique ont enfermés l’ancienne classe dominante pour leur prendre leurs richesses et leurs privilèges. La révolution des Loups lui a arraché tous ceux et ce à quoi elle tenait. Aujourd’hui, son seul espoir est de rejoindre une île refuge, Sanctuary. Son père lui a laissé une carte pour y arriver. Son évasion ne se passe cependant par comme prévu et elle hérite de trois co-évadées, aux caractères aussi variés qu’affirmés: Alexa, Hope et Finnley.

Une dynamique de groupe fragile va se mettre en place entre les jeunes femmes. Eden va les mener à Sanctuary où elle espère trouver l’île idéale, pour laquelle son père a sacrifié sa vie en s’opposant aux Loups. Cette île va hélas se révéler très différente de ce qu’elle espérait. Le groupe va n’y trouver aucun refuge, mais faire face à des périls mortels. 

Les personnages principaux sont intéressants. Petit à petit, elles vont apprendre à se connaître et se faire, plus ou moins, confiance. C’est un élément que j’ai aimé, elles évoluent, s’apprivoisent et s’adaptent aux évènements. C’est une évidence, mais voir des personnages qui apprennent (ou régressent) au fur et à mesure de l’histoire est vraiment important et appréciable.

Le style est agréable avec des descriptions magistrales et une immersion complète dans ce monde de danger et de mystères. J’ai cependant ressenti des longueurs dans la première partie du livre, j’ai même fait une pause d’un jour entier avant de reprendre ma lecture, ce qui est excessivement rare chez moi. Malgré cela, après m’y être replongée, les péripéties m’ont entraînée aux côtés d’Eden sans que je puisse lâcher l’histoire. Ce n’est pas seulement l’action, mais la tension permanente ressentie par les personnages qui nous est transmise.

J’ai beaucoup aimé certains aspects de l’histoire que je ne vais pas pouvoir développer ici. Disons juste que la solution pour résoudre les problèmes du monde est différente des autres dystopies. C’est vraiment une bonne surprise, sachant que certaines scènes confinent presque à l’horreur, je ne m’y attendais pas. Il y a malgré tous certains éléments qui sont évacués un peu vite à mon goût (spoiler: en particulier tout ce qui concerne Finnley ou la présentation des garçons). Évidemment, dans un livre unique, les choses doivent se résoudre plus vite mais, même en prenant en compte cet aspect, certaines choses m’ont frustrée.

La romance m’a également agréablement surprise car elle n’est pas trop rapide. Bien qu’il y a des scènes de rapprochement, les personnages ne se font pas de déclarations d’amour éternel au bout de trois jours. Ils sont plus dans le constat d’une attirance et d’essayer quelque chose. Je vous jure que ça fait du bien!

L’aspect écologique de l’histoire est assez diffus. Il concerne les causes de la situation et du jour Zéro ainsi que la solution pour se débarrasser des Loups. Les protagonistes n’abordent pas vraiment le sujet, ce qui est un bon point. Réussir à faire passer le message en restant subtil est bien plus efficace à mes yeux.

La fin m’a plu car elle apporte les réponses nécessaires avec de l’action et des moments de tensions assez intenses. J’ai lu que la fin est ouverte, mais je ne trouve pas. Évidemment, il va se passer plein de choses après, mais le problème principal est réglé avec des éléments clairs quant à la suite. 

A ce point de la chronique vous devez vous dire, elle a adoré, avec tous ces points positifs! Et bien, hélas non. J’ai bien aimé, mais j’ai également eu beaucoup de mal à m’attacher aux personnages. J’ai aimé les péripéties, mais assez bizarrement, j’ai eu un sentiment que j’ai plus souvent en regardant des films. J’aime bien, mais je reste assez « passive ». Je m’implique dans l’histoire, mais pas avec les héros. C’est probablement lié au fait que j’ai trouvé que les présentations vont très vite, même trop vite pour certains. Cette indifférence fait que je trouve ce livre pas mal, mais sans être renversant. 

Je pense que j’aimerais plus le film que le livre. Sacrilège! C’est un bon livre avec de très bons éléments, mais qui ne m’a pas totalement convaincue. J’ai eu beaucoup de mal à écrire cette chronique car mes sentiments sont mitigés. Il m’a été difficile de mettre des mots sur mes réserves, car objectivement, je reconnais beaucoup de qualités à ce livre. Je vous recommande tout de même de le découvrir car il a une ambiance vraiment prégnante et des péripéties entraînantes. J’ai envie de savoir si vous vivrez ce livre comme moi, ou si vous serez emporté grâce à un coup de cœur comme beaucoup!

 

Informations pratiques:
Publié chez Robert Laffont, Collection R, en septembre 2017, 486pages (17.90€).
Existe en livre numérique (12.99€).

 

 

Publicités

13 réflexions au sujet de “L’empire de sable, Kayla Olson”

  1. Dommage que ton ressenti soit aussi mitigé. L_Bookine a emprunté le livre à la bibliothèque et semble avoir des difficulutés avec le style et l’histoire…
    Pour ma part, je devrais le recevoir par courrier, mais ça fait une semaine et demi voire deux semaines que j’attends.^^ Patience ! J’espère apprécier quand même…

    Aimé par 1 personne

    1. Il y a de très bons éléments dans ce livre, mais je pense que c’est très personnel, le rythme lent (que j peux aimer) mêlé à une ambiance particulière et surtout à une intrigue sur un seul livre, m’ont moins plu que je ne l’aurais pensé!
      J’espère vraiment qu’il te plaira 🙂

      Aimé par 1 personne

      1. Alors, je l’ai lu et reviens vers toi, du coup ! 😀
        Je n’ai pas été très emballée non plus…
        Comme toi, j’ai trouvé le rythme lent et certains éléments trop vite évacués. Un tome, pour un monde si riche, n’est pas suffisant. Je n’ai pas non plus réussi à m’attacher aux personnages.
        Contrairement à toi, je trouve que cette fin est ouverte/appelle une suite ! J’ai été très frustrée… Oui, le problème principal est résolu, mais il y a encore beaucoup à faire et j’avais envie de voir tout ça.
        Enfin, je suis curieuse de voir le film adapté. Je pense que je l’aimerais davantage aussi.^^
        Voili voilou !

        Aimé par 1 personne

        1. Pour la fin, je pense que je ne suis pas assez impliquée dans le livre pour être frustrée à l’idée de savoir ou non la suite 😀
          C’est vrai que le film peut être très intéressant. Certaines scènes vont être spectaculaires! 🙂
          Je suis contente de voir que je ne suis pas seule à être moyennement convaincue, ça fait plaisir de voir qu’on est d’accord 🙂

          Aimé par 1 personne

          1. Ola, carrément pas assez impliquée ? xD Je pensais être un peu passée au dessus, mais je vois que toi c’était malheureusement pire.
            Oui, certaines scènes seront sans doute spectaculaires !
            Idem, cela me fait plaisir de ne pas être la seule à avoir été déçue et de voir que l’on est à peu près sur la même longueur d’onde. ❤

            Aimé par 1 personne

  2. Je ne sais pas trop si je lierais ce roman, j’ai lu quelques chroniques mitigés comme la tienne … J’aime bien l’idée d’une dystopie traitant d’écologie, c’est un thème intéressant puisqu’il nous concerne mais savoir que les personnages ne sont pas tellement attachants ne m’attire pas vraiment …

    Aimé par 1 personne

  3. Je te rejoins sur le côté passif que je ressens également de plus en plus que ce soit dans les livres ou devant un film :S
    C’est vrai que souvent les personnages sont assez carton pate et j’ai du mal à m’intéresser à eux (alors que les univers sont eux beaucoup plus convaincants).
    C’est peut être une mode d’écriture ?

    Aimé par 1 personne

    1. Oui, peut-être, j’ai du mal à mettre le doigts sur le problème. Peut-être en lisant un article ou en écrivant un, un jour je me dirai, Eurêka, je sais pourquoi! Mais pour le moment, à part les personnages peu attachants, je ne vois rien d’autres^^

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s