Chronique

Thunderhead, La Faucheuse 2, Neal Shusterman

Résumé:

« Les humains apprennent de leurs erreurs. Moi pas. Je ne commets jamais d’erreur. »

Le Thunderhead, l’intelligence artificielle qui gouverne le monde, a interdiction de se mêler des affaires de la communauté des faucheurs.
Il ne peut qu’observer… et il n’aime pas ce qu’il voit.

Comment ce livre est-il arrivé entre mes mains?

J’ai adoré le premier tome et j’ai acheté ce tome au Salon de Livre Paris afin d’obtenir une dédicace de Neal Shusterman.

Mon avis:

Attention, ceci est un tome 2 et ma chronique contiendra donc un certain nombre de spoilers pour le tome 1.

Nous retrouvons Citra et Rowan, ou plutôt Dame Anastasia et Maître Lucifer quelques mois après l’intronisation de la première. Ils vont devoir faire face aux tensions grandissantes dans la Communauté entre Vieille Garde et Nouvel Ordre. Impuissant, le Thunderhead observe.

Ce deuxième tome approfondit les personnages que nous connaissons déjà. J’ai adoré retrouver Citra, Rowan, Maître Faraday ou Dame Curie. Ils évoluent vraiment et de façon cohérente. Tout cela, en ajoutant de nouveaux points de vue vraiment intéressants, dont le Thunderhead. Les incursions dans son esprit d’IA sont géniales et portent une réflexion sur la société idéale, la recherche de la perfection ou encore sur la nature humaine. J’espérais beaucoup en apprendre plus sur lui, je suis ravie.

Les camps entre le bien et le mal sont bien plus définis, mais les protagonistes restent complexes. Ils ont tous une part d’ombre, plus ou moins importante et, surtout, qui se traduit différemment chez chacun d’entre eux. Cela se remarque particulièrement chez les héros, Citra et Rowan, qui font face à de nombreux questionnements et remises en cause face à leur choix.

Les péripéties sont prenantes et fascinantes. Les différents arcs narratifs se recoupent et s’éloignent dans un schéma millimétré qui nous mène à une fin dantesque. J’avais peur de commencer ce tome pour deux raisons: qu’il ne soit pas à la hauteur du premier et de devoir attendre une année entière la suite. Autant la première craintes a été balayée, ce livre est génial, autant, la fin m’a plongée dans le désespoir le plus total: comment vais-je faire? Cette conclusion est terrible tant elle appelle le tome suivant.

De plus, ce livre est intelligent. Il invite à la réflexion de façon subtile et sans imposer un point de vue. Ce tome permet d’aller plus loin dans tout ce qui était évoqué dans le premier tome: la mort, la société idéale, la morale, la nature humaine, le pouvoir,…

Cette chronique est courte, tout simplement car je ne trouve pas de reproches à faire à ce livre. J’ai adoré ce second tome, aussi bon que le premier si ce n’est meilleur. Les personnages sont intéressants, les péripéties haletantes et la réflexion vraiment bien menée, sans parler de la fin, à couper le souffle. Je n’ai qu’une chose à dire: lisez-le!

Coup de coeur

Informations pratiques:
Publié par R jeunes adultes le 15 mars 2018, 576 pages ( 19.5€).
Tome 2 de la trilogie La Faucheuse.
Existe en livre numérique (12,99).

 

16 réflexions au sujet de “Thunderhead, La Faucheuse 2, Neal Shusterman”

  1. J’ai tellement hâte de le commencer et de retrouver les personnages du premier tome. J’ai envie de savoir comment s’en sortent Citra et Rowan avec leur nouveau statut et comment ils ont réussi à avancer après la fin du premier tome. Je vais le lire ce mois-ci pour cesser l’attente !

    Aimé par 1 personne

Répondre à Melliane Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s