Chronique

Le dompteur de lion, Camilla Läckberg

Résumé:

C’est le mois de janvier et un froid glacial s’est emparé de Fjällbacka. Une fille à demi nue, surgie de la forêt enneigée, est percutée par une voiture. Lorsque Patrik Hedström et ses collègues sont prévenus, la jeune fille a déjà été identifiée. Il s’agit de Victoria, portée disparue depuis quatre mois. Son corps présente des blessures qu’aucun accident ne saurait expliquer : ses orbites sont vides, sa langue est coupée et ses tympans percés. Quelqu’un en a fait une poupée humaine. D’autres cas de disparitions dans les environs font redouter que le bourreau n’en soit pas à sa première victime.
De son côté, Erica Falck commence à exhumer une vieille affaire pour son nouveau bouquin. Une femme purge sa peine depuis plus de trente ans pour avoir tué son mari, un ancien dompteur de lions, qui maltraitait leur fille avec sa complicité passive. Mais Erica est persuadée que cette mère de famille porte un secret encore plus sombre. Jonglant entre ses recherches, une maison en perpétuel désordre et des jumeaux qui mettent le concept de l’amour inconditionnel à rude épreuve, elle est loin de se douter que pour certains, l’instinct maternel n’a rien de naturel…

Comment ce livre est-il arrivé entre mes mains?

J’ai choisi ce livre suite à mon abonnement à Audible, le service de livres audios. J’aime beaucoup cette autrice et j’attendais la sortie en poche de cet opus, j’en ai donc profité!

Mon avis:

Les enquêtes d’Erica et Patrick sont toujours racontées à travers deux narrations (au moins): passé et présent, qui finissent par se rejoindre en révélant la vérité sur les crimes des deux temporalités. Cette technique est beaucoup utilisée dans le polar, en particulier nordique et j’en suis très friande.

Comme toujours, les prémices de ce livre sont assez horribles: une jeune femme horriblement torturée et privée des 3 sens principaux est percuté par une voiture. Victime d’un enlèvement, sa réapparition relance l’enquête qui va confronter Patrick et Erika à leurs certitudes quant à l’amour parental et « l’instinct maternel »!

J’ai adoré retrouver les personnages! Que ce soit Erika, Patrick, leurs enfants, Gösta ou même le commissaire Mellberg. Je me suis vraiment attaché à cette équipe et ce couple au fil de leurs aventures. Leurs vies ont subi des changements importants, parfois positifs, parfois assez dramatiques, mais ils forment une « famille », dysfonctionnelle et atypique, avec des liens très forts.

L’univers a toujours, pour moi, ce contraste entre réalisme cruel et douce familiarité, propre au pays nordique. J’ai presque l’impression de connaître Fjällbacka et Göteborg ainsi que la campagne environnante. Ces romans me donnent encore plus envie de visiter la Scandinavie!

Un des thèmes fil rouge de ce récit est la relation mère-enfant et ses limites, ce qui m’a beaucoup plu. C’est un sujet qui reste encore tabou et le contraste entre Erica, Laïla, Martha ou encore Helga casse l’image que l’on peut se faire d’un mère. Toutes ces femmes vivent leur maternité de manières bien différentes. Le fameux « instinct maternel » ne parait pas si évident.

Les personnages de ce romans évoluent beaucoup au fil du temps, que ce soit en trouvant une sorte de rédemption, en s’adoucissant au contact des autres ou, hélas, en s’enfonçant dans leur psychose. J’apprécie toujours beaucoup l’aspect psychologique de ces polars qui ne simplifie pas la réalité. Il y a bien sur quelques raccourcis, mais l’autrice prends le temps de construire les différentes histoires et vies qui s’entremêlent en un tout cohérent.

J’ai passé une grande partie du récit à croire que j’avais tout deviné ce qui me décevait un peu, habituée à me faire promener par Camilla Läckberg. Cependant, l’autrice m’a démentie et je me suis fait avoir! Elle a réussi à glisser des éléments inattendus et les derniers chapitres m’ont totalement tenue en haleine. La fin est terrible (spoiler: j’espère que l’on aura des nouvelles de Laïla et cie dans un prochain tome). Cet opus confirme encore plus mon amour pour cette série et cette autrice.

Je vous recommande de découvrir les aventures d’Erica et Patrick, de préférences dans l’ordre, même si les tomes peuvent être lus indépendamment. J’attends maintenant avec impatience la sortie de « La sorcière » en poche! (ce qui ne se fera probablement pas avant la fin d’année prochaine 😦 )

Le livre audio:

Bien que j’ai beaucoup aimé le récit, il fut compliqué à écouter par moment car c’est un peu trop lent. J’avais envie de connaître la fin! Ce format me permet d’apprécier pleinement l’histoire, mais me frustre également car un livre que j’aurais fini en 4/5h maximum, dure maintenant 13h. Je devrais sûrement essayer en accéléré, mais j’ai peur de ne pas aimer . Les chipmunks m’agacent toujours autant! Je vais devoir faire des tests de vitesse pour trouver le bon rythme.

Le narrateur, excellent par ailleurs, me faisait grincer des dents avec son interprétation des personnages féminins. Je ne suis pas la seule: Charmant petit monstre partage mes observations, ce qui me rassure! Il en fait trop et utilise un ton vraiment bizarre pour les femmes. En contrepartie, ses voix masculines sont vraiment bonnes et ses intonations m’ont totalement plongé dans l’histoire.

Ce livre audio est très agréable à écouter (sauf les voix féminines), même si je pense que les romans policiers, pour lesquels je suis souvent terriblement impatiente de connaître la fin, ne sont peut-être pas ceux que je devrais prendre en livres audio. La frustration était vraiment terrible par moment, même si l’audio m’a aussi donné des moments assez comiques: moi figée, le regard dans le vide, complètement dans l’histoire!

Informations pratiques:
Publié en mai 2016 par Actes Sud, 393 pages (23€)
9ème tome des enquêtes d'Erika Falck et Patrick Hedström (10 publiés + 1 hors série)
Titre original: Lejontämjaren
Existe en livre en numérique (9.99€), poche (9.80€) et en livre audio (22,40 € 
ou 24,40€ en CD)

 

Publicités

1 réflexion au sujet de “Le dompteur de lion, Camilla Läckberg”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s