Chronique, Mini-chronique

Mini-chroniques n°12: spéciale Les Chroniques de Kane, Rick Riordan

Vous trouver que j’abuse des mini-chroniques en ce moment? Vous avez totalement raison, mais je trouve que le format convient très bien pour chroniquer plusieurs tomes à la suite. Or, j’ignore si vous l’avez remarqué, j’ai un peu tendance à enchaîner les séries de livre ces derniers temps (#sarcasme). En fouillant dans ma bibliothèque numérique, je me suis rendue compte que je possédais déjà ces 3 tomes (j’étais déjà prête à investir dans l’intégrale anglaise numérique). Du coup, je les ai bien sur « binge-readé » (quoi ce mot n’existe pas?).

Sadie et Carter Kane découvrent que les pharaons ne sont pas tous morts et enterrés.
Leurs dieux non plus. Eux-mêmes sont les descendants de puissants magiciens, les seuls à pouvoir empêcher Seth, le dieu du chaos, de revenir sur terre. Pour cela, il leur faut accepter une aide inattendue. La déesse Isis s’installe dans l’esprit de Sadie, tandis qu’Horus, le fils d’Osiris, vit en Carter. Accompagnés par ces alliés un peu encombrants, les deux héros commencent alors la traque de Seth, le dieu de la Pyramide rouge.

Cette trilogie se déroule dans le même univers que Percy Jackson et ses suites, mais nous faisons maintenant face au panthéon égyptien. J’adore cette mythologie qui est très complexe car elle a évolué pendant des millénaires. De nos jours les dieux égyptiens sont considérés comme des entités négatives et combattus par les magiciens. Cependant, les Kane se retrouvent pris dans un tourbillon d’évènements qui vont tout changer.

Sadie et Carter sont frère et sœur. Ils sont une relation particulière car, depuis la mort de leur mère, ils ne sont pas élevés ensemble. Ils vont tout les deux raconter leur histoire en alternant les points de vue: le récit est présenté comme la transcription d’un enregistrement audio. J’ai adoré l’évolution de leurs liens au fur et à mesure des pages. Ils sont obligés de passer du temps tous les deux et surtout, ils vont se battre ensemble. Sadie est une jeune fille courageuse, impulsive et impertinente quand son frère est beaucoup plus réfléchi, calme et manque de confiance en lui. Leur duo fait des étincelles mais est très touchant.

De plus, ils sont tous deux métisses. Carter a la peau noire alors que sa sœur est blonde aux yeux clairs. Le traitement différent qu’ils reçoivent d’inconnus ou même de leurs proches permet à l’auteur d’évoquer le racisme et son injustice. J’apprécie vraiment le fait que Rick Riordan abordent des sujets importants et actuels à travers ses histoires fantastiques. Plus j’avance dans ses romans, plus j’en prends conscience: il essaie de donner à ses livres des personnages représentants notre monde grâce à leur diversité.

Les autres protagonistes sont intrigants et très attachants pour certains comme Bastet, Anubis, Setné, Zia, Walt ou Bès (mon chouchou).  Cette galerie de personnages est vraiment un gros point fort. Réussir à créer en parallèle de la saga de la colonie des Sang-mêlés un autre monde aussi bien construit montre à quel point l’auteur fait des recherches approfondies et que son imaginaire est sans limite.

Les différentes romances apportent la seule critique que je pourrais vraiment faire à cette histoire. Ce n’est même pas un vrai point négatif, mais j’ai trouvé une des conclusions… étonnante? bizarre? Pour la défense du roman, la personne concernée pense comme moi! Mais je me suis vraiment questionné sur le choix final. Rassurez-vous, ce n’est pas malsain, mais c’est… bizarre, je ne trouve pas d’autres mots.

J’ai beaucoup aimé cette série de livres avec des personnages intéressants et un panthéon qui n’a rien en commun avec les grecs. Sauf peut-être leur égo démesuré! L’univers n’est pas du tout redondant avec ses premiers romans et j’ai hâte de découvrir les nouvelles « cross-over » avec Percy. Ces romans se produisent en parallèle des Héros de l’Olympe si je ne me trompe pas et je trouve ça vraiment chouette que son univers s’étendent autant (ils peuvent être lu indépendamment des autres séries).

Informations pratiques:
Trilogie parue entre 2011 et 2013 en France ches Albin Michel (Wiz).
Existe en Broché(à partir de 18€), Poche (7.90€) et livre numérique (9.49€).
Titre original: Kane Chronicles

 

Publicités

4 réflexions au sujet de “Mini-chroniques n°12: spéciale Les Chroniques de Kane, Rick Riordan”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s