Chronique

La dernière fille, Riley Sager

Résumé:

 » La Dernière Fille  » : c’est ainsi que l’on désigne la survivante dans un film d’horreur…

Quincy est l’une de ces filles… mais pas au cinéma. Dix ans auparavant, alors que cinq de ses amis se faisaient sauvagement assassiner, un policier en patrouille lui a miraculeusement sauvé la vie.

Pour la presse, deux autres jeunes femmes forment avec Quincy  » Le club des Dernières Filles  » : il y a Lisa, qui a vu mourir neuf de ses camarades d’université, et Samantha, qui a survécu à la tuerie du motel où elle travaillait pour payer ses études.

Elles ne se connaissent pas. Ne se sont même jamais rencontrées. Mais à l’annonce du suicide de Lisa, Samantha frappe à la porte de Quincy et fait irruption dans sa vie.

Cette rencontre fait voler sa vie et ses certitudes en éclats…

L’heure de la vérité aurait-elle sonné ?

Comment ce livre est-il arrivé entre mes mains?

J’ai reçu ce livre grâce à la dernière Masse critique de Babelio.

Mon avis:

Je ne vais pas comme d’habitude vous refaire un petit résumé, petite habitude dont j’ai du mal à me passer, car je ne veux pas accidentellement en dire trop. Je vais donc passer directement aux personnages et aux rebondissements du récit!

Quincy est une héroïne avec une passé horrifiant qui impacte sa vie de tous les jours, même si elle essaie de tout faire pour laisser cette histoire derrière elle et se construire une vie rangée. Sam va entre dans l’histoire en bouleversant tout sur son passage. Je ne peux pas aller plus loin dans les détails sans risquer de gâcher les différentes révélations du récit. Je peux juste vos dire que chaque personnage est bien construit. Il n’y a pas de manichéisme ou de raccourci: chacun a ses failles et ils font face aux traumas des « dernières filles » chacun à leur façon. 

Je me suis laissée totalement prendre dans le récit. Après une mise en place de l’histoire intrigante, il nous emporte dans une spirale d’évènements qui se dénouent avec les révélations finales. Je me suis triturée le cerveau pour essayer de deviner ce qui se passait, mais je me suis faite avoir. Presque toutes mes théories étaient fausses, ce qui est vraiment chouette. J’aime que mes thrillers me roulent dans la farine!

Vous le savez peut-être (ou pas), j’ai facilement peur et je n’aime pas du tout ça. Ce thriller est donc parfait pour moi car malgré quelques frissons en sortant mon chien le soir au milieu de ma lecture, j’ai juste ressenti  une tension agréable et une impatience grandissante de comprendre le mystère qui se déroulait sous mes yeux.

Sans être un coup de cœur, ce livre m’a vraiment fait passer un excellent moment et je suivrais certainement la prochaine sortie l’auteur. Petite chronique car je pense que pour ce genre de lecture, moins on en sait avant de commencer, mieux c’est!

Informations pratiques:
Publié en France par Michel Lafon en mars 2019, 461 pages (19.95€)
Existe en livre numérique (13.99€)
Titre original: Final girls
Publicités

16 réflexions au sujet de “La dernière fille, Riley Sager”

      1. Ok !!! J’ai trouvé aussi « brave » que moi. Jamais je ne mets mon véhicule dans le parking sous-terrain de l’immeuble. J’ai peur que quelqu’un surgisse de nulle part et m’assassine. mes proches rient de moi, mais moi je n’en démord s pas😂😂😂

        Aimé par 1 personne

  1. Des personnages qui ne sont pas manichéens et une intrigue avec lequel on se triture les méninges, je signe tout de suite d’autant que comme Ladilae, je trouve qu’il y a un côté Scream qui n’est pas pour me déplaire 🙂

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s