Chronique

Sadie, Courtney Summers

Résumé:

Sadie hasn’t had an easy life. Growing up on her own, she’s been raising her sister Mattie in an isolated small town, trying her best to provide a normal life and keep their heads above water.

But when Mattie is found dead, Sadie’s entire world crumbles. After a somewhat botched police investigation, Sadie is determined to bring her sister’s killer to justice and hits the road following a few meager clues to find him.

When West McCray―a radio personality working on a segment about small, forgotten towns in America―overhears Sadie’s story at a local gas station, he becomes obsessed with finding the missing girl. He starts his own podcast as he tracks Sadie’s journey, trying to figure out what happened, hoping to find her before it’s too late.

Résumé français, éditions de La Martinière:

Sadie, 19 ans, s’est volatilisée. Pour West McCray, journaliste à New York, il s’agit d’une banale disparition. Mais quand il découvre que sa petite soeur, Mattie, a été tuée un an auparavant et que sa mère a elle aussi disparu, sa curiosité est éveillée. West se lance alors à la recherche de Sadie et les témoignages qu’il recueille vont alimenter sa série de podcasts…
Sadie, elle, n’a jamais pensé que son histoire deviendrait le sujet d’une chronique à succès. Elle ne désire qu’une chose : trouver l’homme qui a tué sa soeur.
Qui est réellement cet homme ? Comment est-il entré dans la vie de Mattie ? Tandis que Sadie remonte la piste du tueur, West remonte celle de Sadie. Et se dessine, progressivement, la figure d’un homme – d’un monstre ! – qui pourrait bien frapper à nouveau…
West retrouvera-t-il Sadie à temps?

Comment ce livre est-il arrivé entre mes mains?

J’en ai beaucoup entendu parler sur les chaînes booktube anglophones. Ils le recommandaient unanimement et en particulier le livre audio, particulièrement adapté pour un livre raconté à moitié par le biais d’un podcast. Je l’ai donc pris sur Audible en VO.

Mon avis:

Ce roman nous fait suivre un jeu de piste macabre qui alterne le point de vue de Sadie cherchant le meurtrier de sa sœur et celui de West, journaliste radio, qui veut retrouver Sadie, quelques mois après sa disparition. Le décalage des timelines crée une tension qui ne cesse de grandir.  West va-t-il la retrouver à temps? Sadie a-t-elle atteint son but?

Ce récit nous dresse le portrait d’une Amérique profonde et délaissée qui se meurt. L’Amérique des petites villes gangrénées par le chômage, l’alcool, la drogue et la délinquance où les perspectives d’avenir sont envisagées en terme de survie et non de réussite. Plus on avance dans l’histoire, plus on découvre ce monde parallèle dans un des pays les plus riches au monde avec une misère sociale glaçante et un fatalisme dur à concevoir. Le contraste entre cette réalité et celle du reporter West McCray est frappante. 

Le personnage de Sadie est très complexe. La jeune femme est complètement brisée depuis la mort de sa petite sœur. Sa vie est tournée vers un unique objectif: la venger. Au long de son voyage, on apprend à la connaître, on découvre ses failles et son courage, son obstination et sa témérité, mais aussi son grand cœur qu’elle tente d’étouffer pour se donner la force d’atteindre son objectif. Son personnage est vraiment intéressant à suivre.

Les autres personnages sont également bien construits et semblent très réalistes. Ils donnent chacun leur version de l’histoire et de leur vécu/rencontre avec Sadie à West. C’est très intéressant de connaître les différentes versions des évènements qui sont plus ou moins fidèles à celle a laquelle on a assisté quelques chapitres plus tôt. Je me suis beaucoup attachée aux acteurs principaux de cette histoire grâce à leur humanité. Personne n’est parfait loin de là, les qualités et les failles de chacun apportent une profondeur à ces protagonistes qui m’a vraiment touchée.

Le récit ouvre une réflexion sur de nombreux sujets, que ce soit la maltraitance, les rapports hommes/femmes, la sexualité, la famille, la misère,… Il nous tient en haleine avec un rythme très bien maîtrisé, des sujets fondamentaux et des révélations douloureuses.

Je vais finir en évoquant rapidement la fin: la dernière phrase m’a achevée. J’ai eu les larmes aux yeux, la boule au ventre ou le cœur brisé plusieurs fois au long de l’histoire, mais cette phrase finale a fait jaillir les larmes que j’ai retenues trop longtemps!

C’est un livre à découvrir avec son réalisme cruel et ses personnages qui, malgré tout, trouvent une raison de s’accrocher à la vie et, pour certains, à l’espoir. Il fait réfléchir sur de nombreux sujets, certains évidents et d’autres abordés bien plus subtilement.  J’ai eu un coup de cœur pour ce récit alors qu’il m’a bouleversée de nombreuses fois au cour de cette lecture. Je pense d’ailleurs le relire, physiquement et en français cette fois. 

Ce n’est cependant pas un livre à mettre entre toutes les mains: il y a des scènes brutales, de la maltraitance et des violences sexuelles.

Le livre audio:

Ce livre audio est excellent. C’est un casting entier donc une voix par personnage ce qui permet une immersion totale dans l’histoire. Ce format est idéal pour ce livre et je vous recommande totalement de tenter l’expérience par ce biais si vous êtes anglophones.

Coup de coeur

Informations pratiques:

Version originale:Publié par St Martin's Press en septembre 2018, 
Relié, 320 pages (16.90€)
Existe en livre audio (30.30€ en CD ou 25.13€ numérique), livre numérique 
(8.75€) et Broché (12.21€)

Version française: Publié par De la Martinière jeunesse le 2 mai 2019, 
336 pages (16.90€).
Existe en livre numérique (11.99€).

 

Publicités

5 réflexions au sujet de “Sadie, Courtney Summers”

  1. J’évite les récits trop durs, mais c’est vrai qu’à force de le voir, le roman avait attisé ma curiosité. Ta chronique me confirme qu’il me faut le lire appréciant ces livres qui ne dépeignent pas une Amérique Hollywoodienne, mais celle des gens qui souffrent et qui, malgré la richesse de leur nation, subissent de plein fouet la précarité. Quant à la complexité des personnages, c’est un atout indéniable pour rendre l’histoire crédible…
    Merci pour ton avis et je note que consacrer un crédit Audible à ce roman n’est pas une mauvaise idée 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Je trouve ça aussi intéressant de voir l’autre face de l’Amérique, celle où le rêve américain n’est qu’un rêve justement.
      Je suis contente que le livre audio te tente, je ne sais pas si ç’aurait été un si gros coup de cœur en version papier! Hâte de connaître ton avis 😊

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s