Chronique

Les infiltrés, Le Relakh tome 2, Juliä Santis

Résumé:

Trois ans se sont écoulés depuis l’attaque de la station de forage Mars 3. Au Relakh, à l’approche des élections présidentielles, l’ambiance est au plus sombre. La paranoïa n’ayant fait que s’accroître, les contrôles ont été renforcés et le nombre des veilleurs a triplé. Les gens n’osent plus réfléchir dans les aires communes, de peur que leurs pensées soient interceptées, interprétées et retenues contre eux. Chez les Radicaux, la recrudescence des cas de pertes de contrôle inquiète et fait craindre le pire au Conseil du Relakh. L’invasion tant redoutée serait-elle imminente? Pendant ce temps, Jane Drake se prépare. Armée d’une détermination suicidaire, elle s’est juré de mettre un terme aux centres de formation des Radicaux où jadis elle fut torturée. Sa seule chance d’y parvenir serait de réintégrer le Relakh. Or, sa tête y est mise à prix ; les soupçons à son égard pesant déjà lourd, son affiliation à la milice ne facilitera en rien ses plans. Entre science-fiction et thriller, Le Relakh : Les infiltrés est le deuxième volet du « Cycle de l’andrackinité ».

Comment ce livre est-il arrivé entre mains?

Comme j’avais lu et apprécié le premier tome, Librinova m’a contactée pour me proposer de découvrir ce deuxième tome.

Mon avis:

Attention ceci est un tome 2, alerte spoilers!

Trois ans ont passé et Jane est devenue un agent surentraîné de la milice. Pour atteindre son objectif, détruire les centres de formations des Radicaux, elle doit s’infiltrer au Relakh, mais l’accueil risque de ne pas être très amical après sa fuite. Pendant ce temps, la situation se dégrade, que ce soit chez les radicaux ou au Relakh. Les agents radicaux perdent le contrôle et le Relakh prend une direction de plus en plus dictatoriale dans sa gestion de la population. L’invasion de la Terre semble se rapprocher inexorablement…

J’ai eu un peu de mal à me replonger dans cet univers complexe car je l’ai quitté pendant longtemps. Cependant, j’ai peu à peu repris mes repères et j’ai pu apprécier le voyage. Le roman est plus court que le premier tome, mais il utilise également de multiples perspectives: Jane, Kyle, James, Amid, Lena ou encore Gaëllius. Cette naration nous place dans une position qui peut être frustrante car on en sait beaucoup plus que les personnages. Certains protagonistes ne voient pas plus loin que leurs stratagèmes, sans prendre en compte ceux que les autres pourraient avoir en place. C’est réaliste, mais en tant que lectrice, on a parfois envie de leur crier dessus!

J’ai encore une fois apprécié la majorité des personnages. Leurs motivations semblent logiques et leurs comportements sont cohérents. J’ai juste développé une haine viscérale pour Kyle qui est dans une spirale négative et se comporte de plus en plus comme un déchet. Il a une scène particulièrement choquante qui m’a écœurée. On retrouve là la frustration car il y a un seul témoin qui n’a pas intérêt à révéler son comportement. Du coup, personne ne sait à quel point c’est une menace et un psychopathe en préparation!

Les évènements avancent plus lentement dans ce tome et comme souvent dans les tomes 2, j’ai senti quelques creux dans le récit, en partie dus à un aspect nettement plus politique. Les differents acteurs avancent leur pion et révèlent certaines cartes innatendues, tout en restant manipulateurs et menteurs, au moins par omission. Heureusement, ces lenteurs sont rattrapées par la fin qui nous promet une suite intéressante et de nouvelles révélations fracassantes.

Ce tome m’a donc un peu moins plu que le premier, mais je reste intéressée par l’univers et le devenir des personnages. Comment les héros vont-ils se sortir de cette situation qui s’empire de jour en jour? Vont-ils sauver l’humanité et l’andrackinité? Ou sacrifier l’un pour l’autre?  Malgré les quelques longueurs, la plume est toujours agréable et je continuerai cette saga dans le futur. Je vous conseille tout de même de les lire à la suite pour ne pas vous perdre entre temps comme moi!

Informations pratiques:
Publié en auto-édition chez Librinova en décembre 2018, 389 pages (19.90€)
Tome 2 du Cycle de l'andrackinité.
Existe en livre numérique (4.99€)

1 réflexion au sujet de “Les infiltrés, Le Relakh tome 2, Juliä Santis”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s