Chronique

L’ombre des mauvais jours, Lady Helen 3, Alison Goodman

Résumé:

Bath, décembre 1812… Lady Helen prépare son mariage avec le duc de Selburn, mais son esprit est ailleurs : sa mission de Vigilante Suprême n’est pas encore accomplie. Cette double vie met Helen au supplice : non seulement elle doit résister à ses sentiments pour le charismatique Lord Carlston, mais elle doit aussi maîtriser ses pouvoirs. La confrontation finale avec leur grand ennemi, l’Abuseur Suprême, est imminente…

Comment ce livre est-il arrivé entre mes mains?

Je l’ai acheté dès sa sortir pour pouvoir le lire avec mon amie Claire. Malgré quelques réserves que le tome 2, j’aime beaucoup cet univers.

Mon avis:

Alerte spoilers! Ceci est un tome 3, ne pas lire ma chronique si vous n’avez pas lu le premier et le deuxième roman de cette saga!

Nous retrouvons Helen qui n’est pas dans la meilleure des positions: elle a absorbé le Ligatus en elle qui menace sa vie et celle de son entourage, elle est lié magiquement et sentimentalement à lord Carlston et est fiancée au Duc de Selburn. Tout en préparant le mariage, elle s’entraîne avec Carlston pour vaincre l’Abuseur Suprême et les deux agendas ne s’alignent pas vraiment.

J’ai passé un excellent moment de lecture en grande partie grâce à la lecture commune, échanger et concocter des théories plus ou moins farfelues au fil des pages m’a totalement investie dans l’histoire. Merci Claire! J’ai aimé retrouver Helen et Darby ainsi que l’univers du club des mauvais jours. 

Je déteste toujours autant l’arc romantique de ces romans et je pèse mes mots. J’avais renommé les deux « prétendants » andouille n°1 et andouille n°2 😀 J’exècre Selburn et je n’apprécie pas vraiment Carlston. De plus, les battements de cœur d’Helen qui s’affolent dès qu’elle est en contact avec un certain jeune homme et son esprit hurlant « oui oui oui » dès qu’il l’effleure est vraiment usant. Bien que je n’ai pas du tout aimé cet aspect l’histoire, le fait de me défouler sur les manières sexistes des « gentlemen » m’a beaucoup amusée. De plus, la demoiselle ne se laisse pas vraiment faire et apprends de plus en plus à s’affirmer, s’imposer et lutter pour la place qu’elle mérite et souhaite plutôt que celle que la société/ les hommes/ le club essaient de lui imposer.

Les personnages secondaires forment toujours un ensemble cohérent et plaisant. Il y a ceux qu’on adore, ceux qui mettent leur nez partout, ceux qui paternalisent beaucoup trop Helen (tout le monde?) ou encore ceux qu’on adore détester. Ils n’en sont pas pour autant monolithiques et ce tome 3 apporte plus de profondeur encore à chacun d’entre eux.

Je suis assez fière de moi car j’ai prévu quelques rebondissements, mais les révélations finales sont assez surprenantes et la bataille assez épique pour que je sois restée scotchée. Certains éléments m’ont un peu étonnée mais je suis globalement satisfaite de la conclusion de l’arc narratif.

Il est difficile de parler en détail de ce tome 3 car j’ai l’impression d’avoir déjà beaucoup dit dans les premières chroniques. Cette lecture est loin d’être parfaite, la romance m’a tapé sur le système, mais j’ai été vraiment investie dans l’histoire. L’univers fantastique est bien construit et Alison Goodman a su l’élargir au fil des tomes avec talent. Je ne recommande pas cette trilogie à tout le monde, mais le voyage de l’héroïne est vraiment intéressant: elle apprend bien sur à maîtriser ses pouvoirs et sa force. Cependant, sa plus grande leçon est d’apprendre à s’imposer, à s’écouter et se libérer des carcans que veulent lui imposer sa famille, son fiancée et même ses alliés. Ce troisième tome est à la hauteur de mes espérances et conclut en beauté cette trilogie. Si vous pouvez passer au delà de la romance, cette histoire en vaut vraiment la peine!

PS: Ces livres sont vraiment superbes ❤ ❤

Informations pratiques:
Publié par Gallimard Jeunesse en juin 2019, 656 pages (21€)
Troisième et dernier tome de la trilogie de Lady Helen
Existe en livre numérique (14.99€)
Titre original: Lady Helen, book 3: The dark days deceit
Publicités

14 réflexions au sujet de “L’ombre des mauvais jours, Lady Helen 3, Alison Goodman”

  1. J’avais été moyen emballée par le premier tome (et pourtant la période et Londres, normalement c’est banco !), je crois que c’est l’héroïne qui m’a gonflée x)
    J’ai lu ta chronique en diagonal pour éviter de trop me faire spoiler mais j’ai lu ta conclusion et ce que tu me dis sur la romance me fait un peu peur (oui parce que j’ai quand même le deuxième tome dans ma PaL xD)

    Aimé par 1 personne

    1. Disons que la romance et le triangle amoureux que tu as surement deviné à la fin du premier tome m’a vraiment tapé sur le système. Mais le reste est cool (univers et cie)^^
      Donc à voir si tu supportes les andouill.. euh les prétendants et les réactions parfois étonnantes de la demoiselle (mais elle s’appelle Helen alors je l’aime bien^^)
      Et puis le fait de le lire avec ma copine c’était vraiment chouette avec les théories qu’on imaginait!

      Aimé par 1 personne

      1. Huhu aucun souvenir de triangle amoureux, je me souviens juste des histoires de démons dans les ombres ou j’sais pas quoi, d’une scène pendant une exécution (je crois) et d’un scène cheloue dans les jardins… Ah si et elle lance des trucs avec son esprit ? Ouais non, j’ai pas retenu grand chose xD

        Aimé par 1 personne

    1. Mon amie avec qui je l’ai lu n’a pas eu autant de problèmes avec eux, elle aime bien le « bon coté » du triangle amoureux^^
      Je suis très difficile en romance et celle-ci n’était vraiment pas pour moi! Cependant il y a moyen de beaucoup aimer ce livre malgré ça 😉

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s