Chronique

The 7 1/2 deaths of Evelyn Hardcastle, Stuart Turton

Résumé:

‘Somebody’s going to be murdered at the ball tonight. It won’t appear to be a murder, and so the murderer won’t be caught. Rectify that injustice and I’ll show you the way out.’

It is meant to be a celebration, but it ends in tragedy. As fireworks explode overhead, Evelyn Hardcastle, the young and beautiful daughter of the house, is killed. But Evelyn will not die just once. Until Aiden – one of the guests summoned to Blackheath for the party – can solve her murder, the day will repeat itself over and over again. Every time ending with the fateful pistol shot.

The only way to break this cycle is to identify the killer. But each time the day begins again, Aiden wakes in the body of a different guest. And someone is determined to prevent him ever escaping Blackheath….

Version française (Sonatine):

Ce soir à 11 heures, Evelyn Hardcastle va être assassinée.
Qui, dans cette luxueuse demeure anglaise, a intérêt à la tuer ?
Aiden Bishop a quelques heures pour trouver l’identité de l’assassin et empêcher le meurtre.
Tant qu’il n’est pas parvenu à ses fins, il est condamné à revivre sans cesse la même journée.
Celle de la mort d’Evelyn Hardcastle.

Comment ce livres est-il arrivé en mes mains?

J’en entends parler depuis un bout de temps sur les chaînes Booktube anglophones et j’ai eu envie de me laisser tenter. J’étais dans une période mystère et enquête!

Mon avis:

Notre héros se réveille sans savoir qui il est en plein milieu d’une forêt à la recherche d’une jeune femme « Anna ». Sa journée va être chaotique et il va peu à peu comprendre sa situation: il doit résoudre le meurtre d’Evelyn Hardcastle, la fille des propriétaires de son lieu de villégiature afin de pouvoir se libérer. Pour cela, il va revivre la même journée en boucle. Il va cependant découvrir que quelqu’un fait tout pour l’en empêcher…

Dès que j’ai lu le résumé, le concept m’a complètement séduite. La boucle temporelle est un schéma narratif que j’aime vraiment beaucoup. En plus, le fait de changer de corps à chaque fois permet de couper l’aspect répétitif qui aurait pu rendre le récit particulièrement ennuyant.

Notre héros évolue énormément au fil des jours qu’il revit. Il en apprend non seulement plus sur son enquête, sa situation, mais également sur son passé. Il va retrouver peu à peu son identité, tout en prenant conscience des changements qu’ont opérés sur lui ses différentes incarnations. J’ai vraiment apprécié sa capacité d’adaptation mais également ses défauts, exacerbés par son hôte du moment. Il est par moment lâche ou colérique, mais il va gagner en profondeur et prendre les bonnes décisions grâce à ses erreurs passées.

La galerie de personnages présente dans la demeure des Hardcastle est variée et réjouissante. Ils ont bien sur tous au moins un secret inavouable et un mobile pour le crime qui sera commis dans la soirée. J’ai eu l’impression de me retrouver au sein d’une enquête d’Hercule Poirot avec un petit twist fantastique.

Les révélations finales en cascade m’ont vraiment surprises. Si j’ai réussi à deviner quelques petits éléments, je me suis royalement plantée pour la majorité des retournements des situations. L’auteur réussit parfaitement à vous « retourner le cerveau ». De plus, le message proposé par l’auteur m’a vraiment plu et me corresponds totalement. J’aurais peut-être aimé un peu plus de détails sur Blackwood et sur l’univers à la fin, mais cela ne va pas jusqu’à gâcher le plaisir de lecture.

Ce mystère historico-fantastique, rencontre entre Agatha Christie et le film Un jour sans fin, est vraiment prenant et divertissant. J’ai passé un très bon moment de lecture, plein de suspense et de rebondissements avec une conclusion offrant une morale intéressante. Si vous aimez le Cluedo et les énigmes à tiroirs, ce livre est fait pour vous!

Informations pratiques:
Publié par Raven Books en février 2018, 528 pages (12.92€)
Existe en livre numérique (7.99€), livre audio (19.41€), Broché (14.75€) 
et CD (20.74€)
Stand alone.

Version française:
Publié par les éditions Sonatine en mai 2019, 544 pages (22€)
Existe en livre numérique (14.99€) et en livre audio (20.99€)

 

13 réflexions au sujet de “The 7 1/2 deaths of Evelyn Hardcastle, Stuart Turton”

  1. Il est dans ma wish list et après lecture de ta chronique, il semble y avoir toute sa place. Comme toi, j’aime beaucoup le schéma de la La boucle temporelle 🙂 Et le fait que le protagoniste évolue et que les révélations en cascade sont efficaces ne sont pas pour me déplaire.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s