Chronique

Les enchantements d’Ambremer, Le Paris des merveilles 1, Pierre Pevel

Résumé:

Occupé à enquêter sur un trafic d’objets enchantés, Louis Denizart Hippolyte Griffont, mage du Cercle Cyan, se retrouve mêlé à une série de meurtres. Confronté à des gargouilles immortelles et à un puissant sorcier, Griffont n’a d’autre choix que de s’associer à Isabel de Saint-Gil, une fée renégate que le mage ne connaît que trop bien. Brillant hommage aux feuilletonistes du début du XXe siècle (Maurice Leblanc et son Arsène Lupin, Gaston Leroux et son Rouletabille, entre autres), Les enchantements d’Ambremer est le premier tome du Paris des Merveilles, une trilogie steampunk aussi drôle qu’érudite.

Comment ce livre est-il arrivé entre mes mains?

Je l’ai acheté lors d’une OP Bragelonne en 2017. J’ai toujours hésité à me lancer dans cette lecture, mais le HMSFFF challenge m’a poussé à enfin le sortir de ma PAL.

Mon avis:

En enquêtant sur un tricheur de casino, Louis Griffont, magicien de son état, découvre un trafic d’objet magique qui le mêle à un complot, des cambriolages et même des meurtres. Pour résoudre ces mystères, il doit s’associer à Isabel de Saint-Gil, ce qui promet des remous.

L’univers d’un Paris du début du XXe siècle empli de fées, sorciers et gargouilles malfaisantes m’a enchantée. Cette société uchronique steampunk est à la fois très différente de la notre dans son organisation (cour des fées, ordres des magiciens,..) et très semblable dans ses dynamiques: sexisme, racisme, élitisme, guerre d’influences,… Ce monde que l’on découvre au fil des pages est dangereux, magique et cohérent.

J’ai apprécié les différents personnages, variés et bien construits. Notre héros est farfelu, un peu snob, globalement gentil, mais aussi têtu, un brin trop chevaleresque. Il fait partie d’un des grands ordres de magiciens de la capitale qui sont indépendants et honnêtes, mais refusent toujours les membres féminins. Sa relation avec son majordome et son « animal » de compagnie, Azincourt m’a beaucoup plu.

Isabel est un personnage féminin très intéressant: très indépendante, fière, moralement flexible et puissante. Ses aventures sont fascinantes et sa relation avec le héros me plaît beaucoup. La galerie des autres protagonistes est riches et bien ficelés. Ils ne sont pas creux ou mono-taches et apportent de la profondeur à cet univers.

Les différentes péripéties ne semblent pas liées au début avant de déboucher sur un complot bien plus important que ce que nos héros auraient pu penser. J’aime beaucoup les récits utilisant ce genre de montée en puissance et tissant différents arcs narratifs qui finissent par se rejoindre. De plus, il y a beaucoup d’humour dans ce récit, ce que j’ai beaucoup apprécié.

La fin m’a semblé un peu simple, mais ne m’a pas dérangée outre mesure. Elle appelle une suite comme un nouvelle épisode de série: l’arc narratif principal est clos, mais il reste de nombreuses questions sur le passé de nos héros, les activités de chacun et d’autres mystères effleurés par le récit. Il y a de plus une petite nouvelle amusante à la fin de ce tome qui m’a bien plu.

Ce roman steampunk/uchronique/fantastique m’a séduite par son univers et sa galerie de personnages  mystérieux, facile à aimer. Je pense continuer la série et les acheter un jour en version papier (car ils sont magnifiques, il faut le dire). Si les histoires steampunk fantastiques (et pas glauque) vous plaisent, n’hésitez pas à vous plonger dans Le Paris des merveilles!

Informations pratiques:
Publié en mai 2015 par Bragelonne, 384 pages (17.90€).
Existe en livre numérique(5.99€), poche(8.40€) et livre audio(19.95€).
Premier tome de la trilogie "Le Paris des merveilles".

 

9 réflexions au sujet de “Les enchantements d’Ambremer, Le Paris des merveilles 1, Pierre Pevel”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s