Chronique

Une trace dans le temps, Les chroniques de St Mary 4, Jodi Taylor

Résumé:

Dans ce quatrième tome, l’institut va devoir se battre pour survivre.

Max et Leon se sont retrouvés et espèrent bien mener une vie paisible… mais ils n’arrivent même pas jusqu’à l’heure du déjeuner. Du XVIIe siècle à l’Égypte ancienne, de Pompéi à Southwark, ils se lancent sur la ligne du temps, jouant un jeu de cache-cache périlleux. Mais ils finissent par retourner à St Mary où de grands dangers les attendent.

Jodi Taylor transporte le lecteur dans l’Histoire avec toujours autant d’humour, alors que la dernière bataille de St Mary est pratiquement désespérée. Débordé, en infériorité numérique et avec son bâtiment sur le point de s’écrouler, comment l’institut pourra-t-il survivre ?

Comment ce livre est-il arrivé entre mes mains?

J’attendais avec impatience ce tome 4 et du coup, dès qu’il est sorti sur Audible, je l’ai acheté avec un crédit.

Mon avis:

Attention, ne pas lire cette chronique si vous n’avez pas lu les 3 premiers tomes des chroniques de St Mary, SPOILERS massifs. (même dans ma conclusion, fuyez et allez les lire avant de revenir!)

Ce tome démarre sur les chapeaux de roue. Nos héros n’ont même pas le temps de se poser quelques jours avant d’être rattrapés par les ennuis. Leur fuite précipitée ne laisse pas un instant à Max pour s’adapter à ce nouvel univers. Notre couple phare va devoir cohabiter et se parler pour survivre, tout en essayant de s’apprivoiser. Le voyage promet d’être tout sauf un long fleuve tranquille!

Le récit est une introduction à ce nouveau monde, si proche et si éloigné de celui de Max à la fois. Elle va devoir oublier ce qu’elle sait et tient pour acquis à propos de ses collègues, sans pour autant ignorer son instinct.  La fuite occupe une grande partie du roman et cela rend l’histoire est un peu répétitive, mais comme toujours, l’humour et les personnages que j’aime maintenant énormément, m’ont permis de ne pas décrocher de ce tome de transition.

J’ai adoré suivre Max et le Chef se redécouvrir et tenter de comprendre cette nouvelle version de l’amour de leur vie. Ils sont à la fois très semblables à leur double et très différents. Les choix qu’ils ont fait ont eu des conséquences pour l’Institut drastiquement opposés dans les deux univers ce que l’autrice nous fait découvrir en même temps que Max.

Les voyages dans le temps sont moins mis en avant dans ce tome car ce sont majoritairement des sauts un peu aléatoire durant la fuite du début. J’ai cependant aimé le saut en Egypte ou à Londres. Les missions m’ont tout de même manquée car c’est un des aspects que j’aime le plus dans ces romans.

Une trace dans le temps est une transition pour introduire le nouveau monde dans lequel Max évolue. Le rythme est très intense au début tout en étant répétitif puis ralentit et se concentre sur un seul évènement à venir. Ce tome est nécessaire même s’il est moins prenant que les précedents. Il m’a surtout donné envie de découvrir le tome 5 et la direction que prendra l’héroïne dans la suite.

Informations pratiques:
Publié en octobre 2019 par HC éditions, 340 pages (14.50€)
4ème tome d'une série de 10 tomes.
Existe en livre numérique (4.99€) et livre audio (19.95€).
Titre original: A Trail Through Time

 

2 réflexions au sujet de “Une trace dans le temps, Les chroniques de St Mary 4, Jodi Taylor”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s