Chronique

Histoires Extraordinaires de la seconde guerre mondiale et Histoires Extraordinaires de la Résistance française, Dominique Lormier

J’ai reçu ces deux livres dans le cadre de mon partenariat avec la maison d’éditions Monpoche.

 

  • Histoires Extraordinaires de la seconde guerre mondiale

Histoires extraordinaires de la seconde guerre mondiale

Nicholas Alkemade, mitrailleur d’un bombardier britannique, survit à une chute de 6 000 mètres. Giorgio Perlasca, Italien en poste en Hongrie, sauve 5 200 Juifs de la déportation. L’aviateur américain Charlie Brown est épargné par un pilote de chasse allemand. Jacques Sztark subit les horreurs des camps nazis et sauve des prisonniers allemands de la mort. Yves La Prairie joue un rôle important dans la Résistance, s’évade par les Pyrénées et termine la guerre dans la marine. Amedeo Guillet, officier italien, devient un héros en Afrique orientale. Adolf Galland demeure un aviateur atypique de la Luftwaffe. Les pilotes britanniques Robert Tuck et Douglas Bader multiplient les exploits en plein ciel. Les Britanniques mènent des raids commandos en Gironde et en Norvège. Erich Hartmann devient l’as des as. Jean-Baptiste Piron et ses soldats belges sont les grands oubliés de la Libération. Les parachutistes japonais taillent les Alliés en pièces. Charles Wingate et ses soldats s’illustrent dans la jungle birmane. Matome Ugaki est le dernier kamikaze japonais mort au combat. Captivant.

  • Histoires Extraordinaires de la Résistance française

Histoires extraordinaires de la résistance française

Terroristes pour les nazis et le régime de Vichy, les résistants français de l’intérieur ont déployé un courage extraordinaire durant la Seconde Guerre mondiale. Cet ouvrage captivant nous fait découvrir la multiplicité de leurs actions, à travers les réseaux, les mouvements et les maquis, sur l’ensemble du territoire national.

La lutte clandestine connaît une extension considérable, malgré les nombreuses arrestations. L’affaire Grandclément ne cesse de fasciner par les incroyables événements qui s’y rattachent. Les évadés de France sont les acteurs d’une épopée allant des Pyrénées à l’Afrique. Le colonel Rémy fonde l’un des réseaux de renseignement les plus performants. Ginette Vincent-Baudy incarne la place des femmes dans la Résistance et le martyre des déportés. Les maquis jouent un rôle reconnu par les Alliés dans la libération du territoire. La guérilla mobile de Romans-Petit et du corps franc Pommiès illustre parfaitement l’efficacité de la lutte armée contre l’occupant.

Ces histoires relatent ainsi l’immense sacrifice consenti dans les rangs des combattants de l’ombre, voués en cas de capture à la torture, à la déportation et à la fusillade.

Mon avis:

Ces deux livres sont des mines d’informations et de détails sur la Seconde guerre mondiale. Je ne peux que saluer le travail minutieux et précis de l’auteur.

J’ai apprécié que les histoires choisis pour la Seconde guerre mondiale soient dans les deux camps. La majorité sont des Alliés, mais il y a également l’histoire d’un allemand et d’un italien. Bien que le nazisme et le fascisme soient des régimes criminels, de nombreux soldats ne faisaient que défendre leur pays sans pour autant partager les convictions de leurs dirigeants et certains ont été héroïques, exceptionnels et ont fait preuve de compassion même envers leurs adversaires. C’est important de le souligner.

Les histoires de la Résistance présente également des personnages actifs dans les réseaux très variés, de l’extrême gauche à l’extrême droite. La Résistance comme la collaboration a concerné toutes les sphères politiques et sociales. Cela donne une vision moins monolithique de ces hommes et femmes qui ont choisi de prendre le maquis ou de s’enfuir en Angletterre/Espagne pour lutter contre l’envahisseurs.

Malgré ces éléments très positifs, j’ai parfois eu l’impression d’être noyée sous les informations. Chaque histoire et chaque personnage est extrêmement détaillé avec beaucoup de dates, de noms et de liens amicaux/familiaux. Cela donne de la profondeur, mais c’était parfois fastidieux à suivre. Ces livres sont vraiment précis, c’est à la fois leur force et leur faiblesse.

C’est en grande partie à cause de mes attentes également. Je m’attendais plus à des « petites histoires dans la grande Histoire » ce qui est le cas en partie, mais on retrouve également beaucoup d’éléments de stratégie détaillée, le nombre d’avions, d’hommes, parfois le matériel,… C’est fascinant mais ce n’est pas ce qui m’intéresse le plus.

J’ai parfois eu du mal à lire les combats aériens car les manœuvres sont décrites en détails tout en parlant de victoires et d’avions abattus. Les pilotes concernés ne décèdent pas toujours, ils peuvent s’éjecter ou parfois atterrir en catastrophe, mais évidemment, la guerre fait des morts. La distance est souvent nécessaire, mais elle me mettait mal à l’aise dans ce cas précis.

Ces deux ouvrages sont des sources d’informations claires et détaillées. Le travail de recherche effectué pour les réaliser a du être très conséquent et est impressionnant. Il apporte une vision nuancée des différents acteurs de cette période mais pâtit de sa plus grande qualité, la précision, qui peut vraiment faire perdre le fil d’une histoire. Si vous cherchez des histoires intéressantes et qu’une petite surcharge d’informations ne vous fait pas peur, n’hésitez pas à vous les procurer!

Informations pratiques:
Publié par les éditions Cherche Midi en avril 2013 et mai 2019.
Nouvelles éditions en poche chez MonPoche en septembre 2019.

7 réflexions au sujet de “Histoires Extraordinaires de la seconde guerre mondiale et Histoires Extraordinaires de la Résistance française, Dominique Lormier”

  1. L’aspect très détaillé de ces livres risque de me faire décrocher, mais ils ont l’air vraiment bien documentés et nuancés, ce qui est loin d’être toujours la cas. Je ne pense pas que ces livres soient pour moi, mais je vais vérifier que mon père ne les possèdent déjà pas parce que je suis certaine que ça lui plairait.

    Aimé par 1 personne

  2. Très instructifs ! Ce genre de livres, il faut prendre le temps de les lire. Ne pas être pressé et surtout ne pas hésiter à revenir en arrière. Sinon tu ne les as pas sitôt lu que tu as déjà tout oublié. 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s