Chronique

Le jardin secret, Frances Hodgson-Burnett

Résumé:

Mary Lennox est une enfant peu engageante. Privée d’affection, elle n’a jamais appris, dans son extrême solitude, à sourire ni à aimer. A la mort de ses parents, emportés par une épidémie de choléra, Mary quitte l’Inde où elle avait toujours vécu. Exilée dans le manoir anglais d’un oncle toujours absent, Mary trouve du réconfort dans l’Amitié. Elle partage avec Dickon, Colin et le rouge-gorge un merveilleux secret : un jardin oublié de tous, dont la clef, comme par magie, ouvre aussi la porte des cœurs…

Comment ce livre est-il arrivé entre mes mains? 

J’ai eu la chance d’être contactée par la maison d’édition (L’Archipel poche) pour le recevoir en l’honneur de la sortie du nouveau film adaptant cette histoire qui sort le 15 avril 2020 (avec Colin Firth en plus).

Mon avis:

Cette histoire a une place très importante dans mon cœur. Le film Le jardin secret sorti dans les 90 avec Maggie Smith était un de mes préférés. Je l’ai vu en VHS un grand nombre de fois et je rêvais d’avoir moi aussi un jardin secret comme l’héroïne.

Après ma lecture de Little Women, j’avais un peu peur que ce roman ne m’apporte pas autant de magie que le film et son souvenir. Ecrit en 1911, il pouvait être aussi moralisateur ou comporter des éléments problématiques correspondant à l’époque. Pourtant, bien qu’il y ait un échange des enfants sur une femme qui se fait corriger et qui aurait du utiliser de la magie blanche (être gentille) plutôt que de la magie noire (se défendre), ce livre a réussi à m’entraîner dans son monde (C’est la version intégrale du texte et non la version simplifiée pour les enfants).

Le récit nous fait suivre Mary Lennox, jeune orpheline et tyran de son état, qui quitte son Inde natale après la mort de ses parents pour vivre chez son oncle en Angleterre. Elle va devoir se faire au grand manoir presque vide au milieu des landes,  en l’absence de son tuteur, un homme brisé par le deuil. Peu à peu, elle va explorer les jardins et se faire des amis, chose totalement nouvelle pour elle. Sa routine change le jour où elle entend parler d’un jardin mystérieux, fermé depuis dix ans et la mort de sa tante dont la clé serait enterrée quelque part dans la propriété…

Au fil des pages, Mary va évoluer et devenir une jeune fille passionnée par le jardin secret et sa magie. La petite fille revêche et tyrannique va s’adoucir au contact de la douceur de Martha la bonne, du jardinier bourru Ben Weatherstaff et de l’amitié de Dickon, petit frère de Martha. Elle va grandir et apprendre ce que l’amour des autres peut nous apporter tout en se découvrant une passion. Son attitude va tellement évoluer que lorsqu’elle fera face à un miroir dans un personnage colérique et capricieux comme elle l’était, elle prendra conscience du changement qui eu lieu en elle.

J’ai beaucoup aimé cette petite fille délaissée pendant des années qui va découvrir ce qu’est la « vraie » vie, entourée de personnes qui veulent son bien. J’ai été étonnée par Mrs Medlock, bien moins féroce que dans la version cinématographique que je connais et j’ai aimé la galerie de personnages, peu nombreux mais réalistes et vivants. Les pages ont défilé si rapidement que je l’ai lu d’une seule traite avec un sentiment de joie et de chaleur en le refermant.

Cette histoire est à la fois simple et réconfortante. J’ai adoré la redécouvrir et je suis certaine que je l’aurais adorée enfant. Il y a un aspect un peu moralisateur mais il est très bien amené et sonne juste. De plus, la magie qui ressort du récit est merveilleuse. Je veux moi aussi aller vivre au fond des landes anglaises avec mon jardin secret, des amis fidèles et un rouge-gorge moqueur.

Si vous aimez la littérature jeunesse classique, je vous recommande grandement de découvrir ce texte merveilleux sur le passage à l’adolescence et l’importance de l’amitié et de la tendresse dans la vie de tous. Quant à moi, je vais surement aller voir la nouvelle adaptation cinématographique qui semble ajouter un tournant beaucoup plus fantastique à l’histoire.

Coup de cœur

Informations pratiques:
Publié en 1921 en France.
Existe en poche (adulte 5.95€ ou jeunesse), livre audio (10.95€),
livre numérique (2.99€) et Broché (plusieurs versions).
Titre original: The secret garden (1911)

5 réflexions au sujet de “Le jardin secret, Frances Hodgson-Burnett”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s