Chronique

Le Glas, La faucheuse 3, Neal Shusterman

Résumé:

Dans un monde qui a conquis la mort, l’humanité sera-t-elle anéantie par les êtres immortels auxquels elle a donné naissance ?
Le sinistre maître Goddard se prépare à prendre le pouvoir suprême sur la communauté des faucheurs. Seul celui qu’on nomme  » le glas  » pourrait faire basculer l’humanité du côté de la vie…

Comment ce livre est-il arrivé entre mes mains?

Ma petite Cha me l’a offert pour Noël ❤

Mon avis:

Attention, alerte spoiler, ceci est un tome 3, ne lisez pas ma chronique sans avoir lu les deux premiers tomes.

J’ai lu ce livre avec mon amie Claire qui enchaînait les trois tomes. J’étais impatiente de le lire tout en n’ayant pas envie de quitter cet univers que j’adore. Ce troisième tome reprend trois ans après que l’île d’Endura aie sombré sous les flots. Le monde a changé et les pouvoirs de Maître Goddard se sont largement étendus. Greyson est toujours le seul à pouvoir parler au Thunderhead et Maître Lucifer est considéré comme le responsable du terrible attentat d’Endura…

Ce troisième tome commence assez lentement. Le récit se concentre sur la politique avec de nombreux conflits larvés entre les communautés de Faucheur, mais également avec la secte toniste. Ainsi Goddard tente d’étendre le plus possible son pouvoir avec sa mégalomanie et sa vision dévoyée du rôle des faucheurs. De son coté, Greyson est devenu presque contre son gré Le Glas, prophète toniste. Neal Shusterman prend son temps pour mettre tout cela en place et on ne retrouve pas rapidement Citra ou Rowan ce qui m’a un peu manqué.

On fait la connaissance de nouveau personnages et en particulier de Jeri, capitaine de navire gender-fluide malgache. Je l’ai beaucoup aimé; il/elle apporte un peu de nouveauté à la galerie de protagonistes que l’on connait bien. J’ai aussi apprécié la société dans laquelle se trouve Maître Faraday (même si lui même est quasi-dépressif pendant 3 ans).

Certains des personnages principaux ont eu le temps d’évoluer durant ces 3 ans, notamment Greyson et le Thunderhead. Leur relation s’est transformée et est passé de la déférence aveugle à une méfiance larvée. Goddard quant à lui n’a pas changé, toujours aussi cruel, sadique et effrayant. Enfin, nos héros sont les mêmes, vu qu’ils sont restés morts pendants ces trois années.

Ce tome est très différent des deux premiers livres que ce soit au niveau de l’action ou même de l’ambiance. Il aborde beaucoup le sujet de la religion et de ses manipulations. Le rapport à la mort est toujours présent, mais cela fait vraiment une coupure dans le ton. J’ai trouvé le contraste avec le reste de la trilogie assez étonnant et cela m’a parfois un peu sorti de ma lecture. 

La fin est assez surprenante sans pour autant être totalement satisfaisante. Même s’il y a de l’action, une majorité de ce que nous attendions a eu lieu. Il y a également beaucoup d’éléments qui restent ouverts ce qui peut apporter de la frustration. J’ai apprécié certains choix de l’auteur tout en restant pas mal sur ma faim.

J’ai bien aimé ce livre, mais il est loin du coup de cœur que j’ai ressent pour les deux précédents.J’ai presque l’impression que l’auteur s’était tellement éloigné de son univers pour écrire Dry avec son fils que quand il est revenu, il a changé totalement de ton. Je continues à aimer cette saga, mais cette conclusion est en dessous. Je ne suis pas complètement déçue, mais y avait tellement de potentiel dans ce concept, qu’il me manque quelque chose.

Informations pratiques:
Publié en France par la collection R, 659 pages (21€).
Troisième tome de la trilogie de La Faucheuse.
Existe en livre numérique (12.99€).

3 réflexions au sujet de “Le Glas, La faucheuse 3, Neal Shusterman”

  1. Je n’ai pas encore lu les deux premiers tomes, mais vu ma mémoire de poisson rouge, j’ai pris le risque de lire ton avis sur ce tome qui ne semble pas t’avoir apporté la satisfaction des précédents… Le thème de la religion et de ses manipulations m’intéresse mais ça dépend vraiment du traitement qui en est fait.
    À défaut de t’avoir complètement convaincue, tu sembles quand même contente d’avoir terminé la série.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s