Et si on discutait?

Parlons séries

En ce moment, je fait tout sauf lire et du coup, écrire des chroniques est compliqué. Il m’en reste 3 à faire mais je reste coincée. Du coup, j’ai décidé de vous parler de certaines de mes séries préférées.

  • Fringe, 5 saisons (2008-2013)

Fringe | Série TV

Olivia Dunham est un agent spécial du FBI. Avec le professeur Walter Bishop, un savant fou qui souffre de problèmes psychologiques ayant conduit à son internement pendant 17 ans et son fils touche-à-tout Peter Bishop, ils travaillent pour une branche fictive de l’agence, la section « Fringe », qui a pour vocation d’enquêter sur des événements mystérieux touchant à certains aspects des sciences marginales : maladies rares, cryptozoologie, transhumains avec des capacités psychiques, téléportation, pyrokinésie, etc. (source résumé: wikipédia)

Cette série est un peu l’héritière de X-files (que j’ai très peu vu). Elle mêle science-fiction et enquête policière avec une pointe de scènes pas du tout ragoutantes. Vous devez commencer à savoir que je suis très sensible à ça et je vous avoue que je ne suis pas toujours sereine devant certaines horreurs, mais j’aime énormément les personnages ainsi que la trame qui se complexifie au fil des épisodes. Je vous préviens, c’est une série qui au début donne l’impression que les épisodes sont plus ou moins indépendants, mais plus on avance, plus on se rend compte qu’elle est totalement feuilletonnante. Les 3 premières saisons sont meilleures les unes que les autres avant une saison 4 un peu plus décevante et une saison 5 qui a été ajoutée pour donner une conclusion à la série car elle était annulée. Cela ne m’empêche pas d’être totalement fan et d’aimer les personnages de tout mon p’tit coeur!

Il y a probablement du vocabulaire peu adapté pour parler de la « folie » dans cette série, mais il y a aussi un commentaire sur la maladie mentale, l’infantilisation dans hôpitaux psychiatriques et la difficulté que cela apporte dans les rapport familiaux, du point de vue de la famille mais aussi du point du vue du malade. De plus, la majorité des personnages ont une part d’ombre, ne sont pas parfait. Les Bishop ont tout les deux un passé trouble et sans excuser leur erreurs (parfois même crimes pour Walter), on apprend à les aimer. Olivia, Peter, Walter, Astrid, Broyles, Charlie,… forment un casting complet et cohérent comme je les aime! J’adore Olivia et Astrid (et un peu tous en fait), et oui, j’ai un énorme crush sur Joshua Jackson en Peter 😀 (je n’ai jamais vraiment regardé Dawson, je n’aime pas trop).

  • Downton Abbey, 6 saisons (2010-2015)

Downton Abbey.

Par le passé, Robert, comte de Grantham et propriétaire du château de Downton Abbey, a résolu ses difficultés financières en épousant une riche Américaine, Cora Levinson. Sa dot considérable est liée à l’entail du château à perpétuité. Le couple a trois filles mais aucun fils. Lady Mary Crawley, leur fille aînée, était destinée à épouser son cousin au deuxième degré. Au début du premier épisode, la famille apprend que les deux héritiers Grantham, dont le cousin en question, ont péri lors du naufrage du Titanic. Un lointain cousin, Matthew Crawley, issu d’une famille de classe moyenne aisée, et qui travaille en tant qu’avocat, se retrouve le nouvel héritier et, de ce fait, le nouveau mari promis à Mary.

Du côté des domestiques, un nouveau valet, John Bates, rejoint le château lors du premier épisode. Bates a sauvé la vie du comte lors de la guerre des Boers et a été blessé à la jambe, mais le comte reconnaissant l’engage en dépit de ce handicap. Bates remplace Thomas Barrow en tant que valet du comte, ce que Thomas n’apprécie pas. Thomas complote pour tenter d’évincer Bates, dont le passé est trouble : il a été emprisonné pour vol et libéré récemment.

Cette série historique qui raconte l’histoire de la famille Crawley qui lutte contre l’évolution et la société ainsi que celle de leurs domestique est un coup de cœur absolu. Elle montre une bataille perdue d’avance des grands propriétaires terriens qui aimeraient que la société du début du XXème reste telle qu’elle était. Cette version idéalisée de la noblesse anglaise, bienveillante envers des domestiques et tolérante envers les minorités, est une plaisir à suivre.

Les trois filles, Mary, Edith et Sybille, font face à l’injustice des lois d’héritage de l’époque et au conservatisme de la société. L’aînée, Mary, la plus conservatrice malgré une indépendance marquée va allier passé et futur, mais ses sœurs vont chacune à leur façon trouver leur voie et s’affirmer en tant que femme bien différemment de ce que les générations précédentes aurait souhaité. D’ailleurs leur grand-mère, la comtesse douairière incarné par Maggie Smith est juste iconique. Les domestiques sont également très intéressants et j’aime l’intégralité du casting (même si j’ai envie de mettre un bon coup de pied aux fesses d’un certain majordome bien trop conservateur à mon goût).

J’adore la dimension historique, bien que très idéalisée, de cet univers tout comme j’adore les personnages. Cette série m’a fait pleurer à chaudes larmes un grand nombre de fois et je n’ai toujours pas accepté la fin de la saison 3, mais ce genre vous attire, je vous la recommande à 100% (là encore gros crush sur Matthew Crawley 😀 ). De plus, l’accent aristocratique anglais est extrêmement facile à suivre donc si vous voulez progresser en anglais, c’est idéal à regarder en VO.

  • Esprits Criminels, 15 saisons (2005-2020)

Criminal Minds' Gets A Go For Season 13 On CBS | LATF USA

Cette série suit le BAU (Behavioral Analysis Unit), division du FBI qui traque les tueurs en série. C’est une série dont les épisodes peuvent être vu indépendamment les uns des autres, mais avec un fil rouge dans chaque saison. Au fil des 15 saisons, le casting a évolué et mon chouchou Derek (Shemar Moore) est finalement parti. Pourtant, j’aime toujours l’équipe avec Penelope, Reid, JJ, Emily ou Rossi ainsi que la plupart des ptis nouveaux. Il faut savoir que j’aime énormément les histoires abordant la psychologie des tueurs en série. Même si cette série est loin d’être parfaite et qu’elle tourne parfois un peu en rond, je suis à fond. J’attend d’ailleurs la 15ème et dernière saison avec impatience.

  • Miss Fisher enquête, 3 saisons (2012-2015)

Miss Fisher enquête… pour notre plus grand plaisir ! – A livre ouvert

Cette série australienne se déroule dans l’Australie des années 20 et est extrêmement réjouissante à suivre. Phryne Fisher est une femme indépendante, féministe, élégante et casse-cou qui s’improvise très bien détective privé. Elle se joue des conventions sociales et enrôle sont entourage dans ses aventures passionnantes et dangereuses. Si vous aimez les « cosy mystery » et les héroïnes qui défient le patriarcat, vous devriez vous amusez autant que moi. Un film est apparemment prévu pour clôturer la série et j’espère vraiment qu’il verra le jour.

  • Black Lightning, 3 saisons (2018- en cours)

Black Lightning Saison 1 - AlloCiné

Jefferson Pierce, un super-héros qui a raccroché son costume neuf ans auparavant après avoir manqué de mourir au combat pour s’occuper de sa famille, est forcé de reprendre du service quand sa ville se retrouve rongée par le crime et le règne d’un gang mafieux. Il redevient alors Black Lightning, un méta-humain qui a la capacité de manipuler les champs électro-magnétiques.

Cette série de super-héros est juste extra. Les problématiques abordées sont parfaitement traitées tout en apportant une histoire prenante et pleine d’action. Elle est encore énormément d’actualité car elle s’inscrit dans le mouvement Black Lives matter. L’idée d’un héros qui a rangé le masque pour sauver son mariage et sa vie, mais qui va devoir replonger pour sauver sa famille et sa ville tout en conservant son emploi de directeur de lycée (qui aide déjà beaucoup de jeunes à s’en sortir) est géniale . De plus sa relation avec sa femme et ses filles sont vraiment bien écrites, tout comme les différentes personnages, méchants compris.

Je n’ai pas encore visionné les 3 saisons en intégralité, mais je suis une grande fan du héros et de ses filles en particulier son aînée Anissa. Si vous aimez les super-héros engagés et l’action bien dosée, je vous la recommande à 100%.

Et voilà, c’était ma déclaration d’amour à 5 de mes séries préférées, j’espère que cela vous a plu. Je referais peut-être un article de ce type car il me reste un paquet de séries que j’aime autant que celles-ci!

12 réflexions au sujet de “Parlons séries”

  1. J’adore Esprits Criminels ! Mais j’avoue que ça fait longtemps que je n’ai pas regardé, je dois être milieu saison 8 ou 9 (si ça se trouve, ce n’est même pas ça haha). Mais en ce moment j’ai envie de m’y remettre 🙂
    Faudrait que je me remette à Dowton Abbey aussi !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s