Et si on discutait?

Découvrir mes goûts: Polars/thriller

Je regarde régulièrement la bootubeuse BooksandLala et elle fait une série qui me fascine où elle parle de ce qu’elle aime ou non dans les livres. Elle explore ses goûts pour essayer de choisir plus facilement ses lectures et tomber plus facilement sur des coups de cœur et très bonnes lectures.

Je trouve l’idée vraiment très intéressante et je me suis mise à réfléchir à mes critères et mes goûts/dégouts. Aujourd’hui, voici mes découvertes sur les policiers et thrillers, un genre pour lequel j’ai des préférences spécifiques.

Les éléments que j’aime:

  • La narration alternant passé/présent.
  • Que le personnage principal soit une femme ou au moins un des personnages principaux.
  • Les enquêteurs inhabituels: j’aime les enquêtes menées par des policiers, mais si les héros ont une autre profession, je trouve cela encore plus intéressant.
  • Les tueurs en série.
  • Les secrets de famille.
  • Les sujets sociaux/sociétaux abordés à travers l’histoire (exemple de La sorcière de Camilla Läckberg ou de Ace of Spades de Faridah Àbíké-Íyímídé)
  • L’ambiance des polars nordiques: à la fois familière et sombre, glaciale et humaine.
  • Les ambiances « so british » (cosy mystery vibe): mon amour d’Hercule Poirot et de Miss Marple en est le parfait exemple.
  • Les fins claires où le coupable est dévoilé et où cela finit relativement bien: Il ne me faut pas toujours une fin super heureuse, mais pas non plus une fin où les criminels l’emportent totalement.
  • Pouvoir deviner le coupable juste à temps et se sentir super malin.
  • Les retournements de situation surprenants mais finalement logiques: c’est à dire préparés tout au long des pages, mais assez subtilement pour qu’on ne le remarque qu’une fois que c’est arrivé.
  • Les thrillers qui me font avoir peur pour les personnages car je suis complètement impliquée dans leurs vies.
  • Les manoirs/écoles mystérieuses avec passages secrets ou sociétés secrètes.

Les éléments que je n’aime vraiment pas:

  • Les héros dépressifs, divorcés et alcooliques mais bon flic qui ont un.e nouvel.le coéquipier.e qui va les aider à se remotiver malgré des débuts difficiles et à qui ils vont apprendre des trucs: si cela vous paraît très spécifique, je vous jure que j’ai déjà beaucoup trop lu ce genre de personnages et que rien que la mention d’un de ces éléments dans le synopsis me fait reposer le livre.
  • Les propos problématiques (sexistes, homophobes, transphobes, racistes,…) qui ne sont pas remis en cause. C’est aussi une évidence, mais hélas, cela se trouve facilement, non seulement dans la littérature plus ancienne, mais aussi dans ceux publiés récemment.
  • Les descriptions sexistes et sexualisantes des personnages féminins.
  • Les fins ouvertes: il me faut une fin satisfaisante, qui explique tout ou presque et pas de suspens sur le coupable. Il y a quelques rares exceptions à cette règles (Sadie par exemple), mais c’est souvent dans des formats un peu différents de récits.
  • Les fausses accusations de viol: je trouve que c’est rarement bien utilisé. Cela fait beaucoup trop écho à la réalité des personnes qu’on accuse de mentir pour se faire de l’argent ou de la pub. Je n’aime vraiment pas ce retournement de situation.
  • Le gore: ma limite dans la violence est difficile à pointer car je supporte parfois certains éléments et des fois non. Cela dépend de mon état mental probablement. La torture est un exemple où mes limites sont variables, mais certaines choses (les ongles, les yeux, les aréoles, les violences sexuelles) vont beaucoup plus vite me déranger que d’autres, surtout si c’est détaillé.
  • Deviner beaucoup trop facilement le coupable et que l’auteur/autrice ne réussisse pas à me faire douter.
  • Les retournements des situations abracadabrantesques ou sortis de nulle part.
  • Les thrillers qui tendent vers l’horreur (je suis une trouillarde).

Bien sur, ces règles ne sont pas absolues et j’affine mes goûts à chaque nouvelle lecture. Il y a beaucoup d’éléments qui ne sont pas totalement tranchés comme les personnages qui font justice eux-mêmes: globalement, je n’aime vraiment pas ça, mais selon le contexte et la façon dont c’est présenté, je peux quand même apprécier ma lecture. Evidemment, la majorité des schémas narratifs sont neutres, je les aime dans certains cas et je ne les aime pas dans d’autres. J’ai essayé de me concentrer sur ceux qui évoquent une réaction forte chez moi.

Si vous avez des recommandations pour moi basées sur mes goûts, n’hésitez pas, je suis en recherche de lectures dans ce genre en ce moment!

Et vous, avez-vous des critères précis pour les policiers/thrillers que vous aimez? Partagez-vous certains des miens? Ou êtes vous totalement à l’opposé?

Fond photo créé par freepik – fr.freepik.com

11 réflexions au sujet de “Découvrir mes goûts: Polars/thriller”

    1. Ah les fins ouvertes peuvent exceptionnellement me plaire, mais je DOIS savoir qui est le coupable avec certitude. Sinon, je suis frustrée et je cogite et ça m’énerve 😀
      Le gore, c’est sur que ça dépend de l’écriture et de l’état d’esprit! ça influence les limites de ce qu’on accepte 🙂

      Aimé par 1 personne

    1. Le so british et les polars nordiques sont des genres particuliers, je comprends que ce ne soit pas le truc de tout le monde ou avec modération ☺️ pour le reste ça ne m’étonne pas, en lisant des chroniques du genre, j’avais remarqué que nos goûts étaient plutôt compatibles 🙂
      Oui, pour l’horreur et le gore, je sais que nos limites ne sont pas les mêmes 😉😁

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s