Et si on discutait?

Découvrir mes goûts 2: Fantasy

Voici la suite de cette série inspirée par la booktubeuse canadienne BooksandLala. Aujourd’hui j’essaie d’analyser mon genre préféré: la Fantasy. C’est difficile car j’en lis/en ai lu beaucoup et j’ai peut être trop de choses à dire (je lis dans toutes les catégories d’âges donc ces critères fonctionnent autant pour les livres jeunesse, ados ou adultes).

Les éléments que j’aime:

Comme c’est un genre que j’explore depuis plus de 20 ans, j’ai fait plusieurs catégories pour que cela soit lisible.

Critères généraux:

  • Les quêtes épiques avec comme exemple évident ma trilogie préférée, Le seigneur des anneaux de J.R.R Tolkien
  • Les univers denses et complexes
  • Les premiers tomes introductifs
  • Les longues sagas (comme ça je peux passer plus de temps dans les univers que j’aime).

Les sous-genres:

  • La fantasy de portail: j’adore quand les héros se retrouvent projetés dans un univers magique et inconnu! Je peux citer L’agence Mondétrange par exemple où les héros voyagent à travers des bagages…
  • La dark fantasy sans violences sexuelles: Servir Froid de Joe Abercrombie, La compagnie noire de Glenn Cook ou encore les Salauds gentilshommes de Scott Lynch.
  • Les réécritures de contes plus sombres. Wicked de Gregory Maguire ou Cinderella is dead de Kalynn Bayron
  • L’héroïc fantasy et l’epic fantasy classique, parce que je suis très basique.

Les détails de l’univers:

  • Les univers avec une magie basée sur les éléments. Je suis une grande fan par exemple d’Avatar, le dernier maître de l’air.
  • Un système magique du type X-men: j’aime quand plein de pouvoirs différents existent comme par exemple dans Ace of shades d’Amanda Foody ou Le gang des prodiges de Marissa Meyer.
  • Une école de magie ou juste une académie dans lequel le héros doit se rendre: J’ai grandi en aimant ce concept et je crois que je ne m’en lasserai jamais! Nevermoor, A deadly Education, Soeur écarlate,…
  • Les créatures magiques: J’adore les dragons, licornes, magnifichats ou autres chats ailés. Encore plus s’ils peuvent communiquer avec les humains/races humanoïdes présentes dans l’histoire. Exemple: Le paris des Merveilles de Pierre Pevel ou Dragon Mountain de Katie et Kevin Tsang.
  • Les enjeux/complots politiques prenants et bien construits. Ex: Sénéchal de Gregory Da Rosa
  • Les univers basés sur la mythologie (toutes les mythologies)

Les personnages:

  • Les équipes de héros complémentaires (même si elles semblent au premier abord mal assemblées )
  • Les héroïnes. J’ai tellement lu de livres de fantasy du point de vue d’homme, que j’aime quand ce sont des héroïnes. Je continue à lire les livres avec des héros, mais les héroïnes attirent plus mon regard.
  • Les anti-héros bien construits. Monza de Servir Froid en est le parfait exemple.
  • Qu’il existe d’autres races intelligentes que les humains: elfes, nains, hobbits, djinn, démons, fées, anges,…. et qu’ils fassent partie des héros.

Les éléments neutres:

J’ajoute cette catégorie car je ne savais pas où les placer:

  • J’aime autant les univers magiques que les univers sans magie.
  • J’aime les héros outsiders, qui partent de rien et doivent tout apprendre (comme Yoko dans les 12 royaumes de Fuyumi Ono) mais j’aime aussi les héros privilégiés qui prennent du recul petit à petit sur leur chance et leurs avantages (Artémis Fowl d’Eoin Colfer).
  • Les romances: c’est un élément assez important car je suis difficile. Mon appréciation de la romance peut faire basculer dans un sens ou dans l’autre mon plaisir de lecture.

Les éléments que je n’aime vraiment pas:

Je me suis rendu compte qu’il y en a beaucoup moins que d’éléments que j’aime. Soit je suis bon public, soit j’ai croisé trop de choses que je croyais ne pas aimer dans des livres que j’ai finalement aimé. Surement un mélange des 2!

  • Les clichés sexistes qui sont parfois légions, notamment dans les sagas plus anciennes (mais hélas pas uniquement). Exemple ici.
  • Je le reprécise au cas où mais les propos homophobes, racistes, sexistes, transphobes,… jamais remis en cause ou pointés comme tels (ou les représentations qui tombe dans cela aussi).
  • Les violences sexuelles récurrentes. Que ce soit bien ou mal traité par l’histoire, j’ai beaucoup de mal avec les livres fantasy trop orientés vers ce sujet. J’ai deux exemples en tête: La saga des joyaux d’Anne Bishop (scènes très crues de violences sexuelles et fantasmes pédophiles) et L’épée de vérité de Terry Goodkind (viols sadiques quasi insupportables à lire).
  • Cela va se retrouver dans tous les genres, mais les livres avec beaucoup de scènes de sexes voire carrément de la fantasy érotique. Cela me met mal à l’aise et je ne peux pas apprécier l’histoire. (Prince Captif de C.S Pacat, je ne m’étais pas trop renseignée sur le livre avant de commencer, grosse surprise!)
  • Les livres/sagas qui tuent leurs personnages les plus intéressants, plusieurs fois. Oui, c’est de toi que je parle Georges R.R.Martin. Faire souffrir les personnages, en tuer, ça me va mais pas autant et pas comme lui le fait.
  • L’urban fantasy avec un accent très fort sur le concept d’Alpha dans les meutes de métamorphes. C’est souvent une excuse pour les personnages d’être des c******* sexistes et en plus c’est une notion qui n’existe pas dans la nature. Il y a des exceptions pour certaines sagas (Mercy Thompson, Kate Daniels,…) et l’humour est ce qui les sauve à mes yeux la plupart du temps.
  • Les chansons/poèmes récités par les personnages. Oui, je sais j’adore Tolkien, mais à part dans ses œuvres (et même dans les siennes parfois), je saute quasiment toujours les paroles des chansons ou les poèmes. Ou alors il faut que ce soit très courts et d’un intérêt vital pour l’histoire.
  • Les univers avec des zombies: c’est presque une phobie. Ils me terrorisent et même si j’ai essayé quelques versions que je n’ai pas détesté avec des zombies « sympas » (New Victoria de Lia Habel) ou des zombies « robots » (Sorcières associées d’Alex Evans ), cela me met toujours mal à l’aise et je dors mal.

J’ai l’impression que cet article est beaucoup trop long mais j’ai également l’impression d’avoir oublié la moitié de ce que je voulais écrire! N’hésitez pas à me dire si vous me rejoignez sur certains critères (il y en a tellement, on doit bien en avoir en commun^^) ou si vous voulez m’expliquer à quel point j’ai tort pour d’autres.

Fond photo créé par freepik – fr.freepik.com

7 réflexions au sujet de “Découvrir mes goûts 2: Fantasy”

  1. Ouaaaah c’est encore plus dur cet exercice pour la fantasy je trouve ! Donc bien joué 😁
    Je te rejoins sur pas mal de ce que tu n’aimes pas (j’ai ri pour les chansons, c’est très spécifique, mais effectivement je suis d’accord 😆), peut-être moins sur ce que tu aimes, mais surtout parce que j’ai l’impression qu’en fantasy mes goûts sont très aléatoires et dépendent vraiment de la globalité du bouquin (histoire/univers/personnages et surtout la plume). Du coup j’arrive pas trop à dire ce que j’aime ^^

    Aimé par 1 personne

    1. Oui, j’ai trouvé ça bien plus difficile, merci 🙂
      C’est vrai pour moi aussi que ça dépend de la totalité des éléments présents dans l’histoire et leur combinaison, mais j’ai remarqué certains éléments qui peuvent facilement m’enthousiasmer. Après ça peut aussi me gonfler quand c’est mal fait à mon goût 😀

      Aimé par 1 personne

  2. Je te rejoins complètement dans ce que je n’aime pas dans le genre, à part pour « les chansons/poèmes récités par les personnages » 🙂 Je ne tombe pas souvent sur ce genre de scènes, mais j’adore.
    Pour les créatures magiques, je crois que c’est ce que je préfère surtout, comme toi, quand elles peuvent communiquer avec les humains !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s