Chronique

L’ombre de l’assassin, Stillhouse Lake 2, Rachel Caine

Résumé:

Gwen était parvenue à sauver ses enfants des griffes de son ex- mari, le tueur en série Melvin Royal. Mais celui-ci vient de s’évader de prison. Et elle prend peur. Alors que seule une poignée de personnes connaissent son nouveau numéro de portable, elle reçoit ce texto glaçant :  » Vous n’êtes plus en sécurité nulle part  » ! Fuir ou se terrer de nouveau ne servirait à rien. L’heure a sonné d’inverser les rôles… De proie, Gwen veut devenir prédateur. Et, avec l’aide du frère de l’une des victimes de Melvin, éliminer ce dernier. Mais à mesure que leur traque avance, le doute envahit ceux qui croient en Gwen. Est-elle aussi étrangère aux crimes de son mari qu’elle le prétend ? Pour preuve cette photo compromettante qui circule sur les réseaux sociaux…

Comment ce livre est-il arrivé dans mes mains?

Le premier tome m’a beaucoup plu et je savais que j’allais continuer la trilogie. Nous avons décidé avec Nath de Mes lectures du dimanche de le lire ensemble. Retrouvez son avis ici 🙂

Mon avis:

Attention ceci est un tome 2 et en lisant cette chronique vous risquez de vous faire spoil les révélations du premier tome!

Retrouver Gwen et sa famille m’a tout de suite plu. Leur situation est périlleuse au début de ce roman et notre héroïne va tenter de prendre les choses en main avec Sam pour lutter contre son ex-mari ainsi que les hackers qui l’ont soutenu pendant toutes ces années. Cependant, de nouveaux éléments publiés sur internet sème le doute, même dans le cœur de ses plus proches soutiens.

Le rythme monte peu à peu en intensité. Au fil des pages, cela devenait plus difficile de s’arrêter au bout de quelques chapitres (mais le plaisir de la LC compensait largement la frustration). J’ai aimé cette tension et la peur que je ressentais pour les héros. L’autrice sait très bien jouer avec l’anticipation et les surprises. Elle manie en plus très bien l’alternance des points de vus entre Gwen, Sam et les enfants. L’ambiance qu’elle crée donne envie de ne pas s’arrêter avant la dernière page pour enfin comprendre et surtout découvrir si/comment les personnages vont se sortir du bourbier dans lequel elle les a entrainés.

Les personnages prennent encore de la profondeur avec les traumatismes de leur passé qui ont un impact direct sur leurs personnalités. J’ai aimé réussir à prévoir leurs réactions car Rachel Caine a sur vraiment leur donner vie et nous donner l’impression de les connaître. Le développement de Lanny m’a vraiment plu avec son courage, son obstination d’adolescente (et aussi héritée de sa mère) et sa volonté farouche de protéger son petit frère. Même si la dynamique familiale est perturbée dans ce tome, j’ai aimé suivre les Proctor et leur lien si fort, malgré les menaces. De plus, l’exploration du lien des enfants avec leur père, mélange de colère, d’amour, de honte et de sentiment d’abandon est également bien menée. Peut-on séparer le père du tueur en série? Est-ce si facile de tirer un trait sur une figure paternelle qui a été positive pendant des années?

La relation entre Sam et Gwen prend son temps. Elle est également perturbée par les révélations de potentielle complicité de Gwen dans les crimes de son mari, mais j’ai trouvé que c’était bien développé et logique. L’ombre de Melvin et de ses crimes passés sur l’histoire est pesante, malgré le fait qu’on suive uniquement Gwen et ses enfants.

Le récit explore un nouvel aspect de la criminalité moderne et en ligne qui nous pousse à la réflexion sur notre monde. Où est la limite entre fiction et réalité? Sans tomber dans la paranoïa, certaines affaires récentes montrent que certains éléments du récit sont plus proches de la réalité que ce que l’on aimerait croire.

J’ai vraiment beaucoup aimé et Nath aussi, ce qui fait que nous avons déjà prévu de lire le tome 3 ensemble plus tard dans l’année! Si vous avez aimé le premier tome, je vous recommande totalement cette suite au rythme effréné et au ton résolument féministe.

Trigger warnings: agressions sexuelles, mention de suicide, violences, mort, menaces de mort, trafic d’êtres humains

Informations pratiques:
Publié par L'Archipel en 2020, 400 pages (22€).
Existe en livre numérique (7.49€) et poche (7.95€)
Deuxième tome de la trilogie de Stillhouse Lake.
Titre original: Killman Creek, Stillhouse Lake, book 2

4 réflexions au sujet de “L’ombre de l’assassin, Stillhouse Lake 2, Rachel Caine”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s