Chronique

L’Héritière des abysses, Rick Riordan

Résumé:

Ana Dakkar est en première année à l’académie de Harding Pencroft, réputée pour former les meilleurs biologistes et explorateurs marins. Depuis la disparition de ses parents au cours d’une expédition secrète, elle a pour unique famille Dev, son frère aîné.
Alors qu’Ana et ses camarades s’apprêtent à passer les épreuves de première année, une explosion soudaine détruit l’académie HP, tuant élèves et professeurs dans le même temps.
Les survivants ont à peine le temps de pleurer leurs proches que le professeur qui les accompagne leur fait une bouleversante révélation
… […]

Comment ce livre est-il arrivé dans mes mains?

J’étais curieuse de découvrir ce stand-alone de Rick Riordan qui sort de son univers habituel. La narratrice du livre audio VO, Soneela Nankani m’a convaincue de le prendre sur Audible.

Mon avis:

Le récit nous fait découvrir l’académie de Hardin Pencroft qui forme les meilleurs biologistes marins, explorateurs des fonds marins ou encore stratèges militaires au monde. Ils sont répartis entre différentes « maisons » selon leur spécialité mais vivent tous ensemble, dans des chambres qui mélange les maisons. Ana Dakkar part avec toute sa classe pour passer ses examens de fin d’année quand ils sont témoins d’une terrible attaque qui détruit leur école et les laisse avec une seule option: fuir en mer où ils vont découvrir les secrets de leur école et sur la famille de la jeune fille…

J’ai volontairement coupé la fin du résumé car je suis entrée dans ma lecture sans avoir connaissance de ces éléments et j’ai apprécié la révélation (très rapide dans le récit) qui est faite dans le synopsis. Le résumé VO ne comporte pas cet élément donc je vous laisse choisir. Si vous voulez plus de détails, le résumé complet se trouve partout (Livraddict ou sur le 4ème de couverture notamment).

Même si les aventures d’Ana et de sa classe les mènent rapidement à quitter l’académie, j’ai adoré le principe de cette école. Mystérieuse et exigeante, Harding Pencroft donne envie de l’explorer et de découvrir les secrets que les plus âgés des élèves protègent sans faillir.

L’univers de ce roman est inspiré du roman de Jules Verne, 20 000 lieux sous les mer et je l’ai trouvé vraiment bien exploité. Même si mes lectures/visionnages des adaptations datent, j’ai compris les références grâce aux explications claires des personnages qui ne tombent jamais dans « l’info-dump ».

J’ai également adoré les personnages, absolument tous. La dynamique de groupe des élèves survivants est vraiment chouette. Elle évolue au fil des pages et la vision d’Ana de ses camarades tout comme d’elle même se transforme sous nos yeux. J’ai vraiment apprécié la solidarité et le sentiment de famille choisie qui se crée entre eux. En particulier, le lien d’Ana avec ses deux camarades de chambres, Ester et Nelinha, qui sont aussi ses meilleures amies, qui est génial. J’accorde également un point bonus à Socrate le dauphin qui est le meilleur et à Gem que j’ai beaucoup aimé découvrir. Je tiens également à souligner que la diversité des personnages apporte une richesse vraiment chouette au récit et c’est un des éléments qui fait que j’aime beaucoup Rick Riordan.

Même si on peut facilement deviner les rebondissements du récit, j’ai passé un excellent moment. Il y a un rythme intense qui alterne entre action et révélations souvent fracassantes. Cela donne une ambiance vraiment réjouissante, avec un peu de stress pour nos héros et la découverte d’un univers fascinant au fil des pages. C’est un livre jeunesse qui est parfait pour sa cible, mais qui est également vraiment agréable à lire pour les plus âgés.

J’ai lu ce livre en audio et en VO. La narratrice, Soneela Nankani, est excellente et l’ajout de moments musicaux, s’il m’a un peu perturbé au début apporte de la tension et du suspense au récit. Si les éléments scientifiques ont parfois été un peu compliquée à appréhender, cela n’a pas entaché ma compréhension de l’histoire et le texte reste accessible, mais peut être pas pour les débutants en anglais.

Si vous ne l’aviez pas compris, ce récit est un coup de cœur et je le recommande totalement, au plus jeunes et aux moins jeunes. Si vous aviez peur de vous lancez dans les sagas de Rick Riordan (je vous comprends, il y a beaucoup de tomes), ce romans peut vous permettre de le découvrir sans vous investir dans une histoire à 15 tomes + 6 autres parallèles (sans compter les hors-séries).

Coup de cœur

Informations pratiques:
Publié par Albin Michel en 2021, 449 pages (17.90€).
Existe en livre numérique (12.99€)
Titre original: Daughter of the deep.

5 réflexions au sujet de “L’Héritière des abysses, Rick Riordan”

  1. J’étais déjà tentée de passer par ce roman pour découvrir l’auteur mais ton avis finit de me convaincre 🙂 Tu m’ouvres également la piste du livre audio VO à laquelle je n’avais pas pensée… Quoi qu’il en soit, l’auteur semble offrir ici le genre de dynamique de groupe que j’affectionne et d’avoir su proposer une réelle diversité dans ses personnages, un très bon point.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s