Chronique

Le journal d’Henri 1939-1945, Gertrude Dordor et Benjamin Bachelier

Résumé:

Henri a 8 ans quand son père reçoit sa mobilisation. Il vit à Evreux, l’une des villes de France qui sera les plus éprouvées par le conflit. Au fil de son journal intime, il nous raconte la vie de sa famille et de ses copains de classe : la drôle de guerre, les bombardements, l’exode, les tickets de rationnement, l’arrivée des nazis, la France coupée en deux, la terreur des Feldgendarmes… Mais aussi les petites joies du quotidien, car la vie continue coûte que coûte : ses jeudis après-midi chez sa copine Marie-Anne, son potager, sa parenthèse enchantée chez des fermiers, la BBC, la joie de croiser des Américains après le débarquement… Le 9 mai 1945, la France retrouve la liberté. Henri a 13 ans.

Comment ce livre est-il arrivé entre mes mains?

J’ai reçu ce livre grâce à la dernière Masse critique de Babelio

Mon avis:

Cette histoire est tirée des souvenirs du frère de l’autrice aidée par les documents familiaux de l’époque (lettres de leur père notamment). On y suit le jeune Henri, aîné de sa famille, qui voit son père partir au front en 1939, subit les bombardements et fuit avec sa famille la ville d’Evreux à deux reprises pour s’éloigner des combats.

Son témoignage de petit garçon est touchant. Il comprend les choses différemment d’un adulte, mais il voit les choses: les allemands qui s’installent, sa mère très inquiète, la disparition de certains de ses copains ou professeurs. Le contraste entre les préoccupations quotidienne telles que la rentrée des classes et la menace permanente de la guerre donne un sentiment d’irréel. Les enfants restent des enfants, même dans les pires situations. Henri a peur pour son père, sa famille, ses amis, est fier d’un cousin résistant, tout en continuant à aller à l’école et jouer avec ses camarades.

J’ai trouve ce livre accessible pour les enfants (à partir de 9ans). Il contient de belles illustrations détaillées et judicieusement placées dans le récit. Le format du journal permet d’avancer dans l’histoire tout en posant les jalons historiques importants.

Les dernières pages contiennent des photos où l’on découvre le vrai visage de notre petit héros et de sa famille. Il y a également un récapitulatif des dates importantes de la guerre, du début à la fin.

Ce livre est intéressant et idéal pour le public visé. Il permet de découvrir le quotidien pendant la guerre d’une famille qui a eu la chance de ne perdre personne, mais a subi malgré tout les déplacements forcés. Une bonne découverte pour des enfants de 9ans et plus.

Informations pratiques:
Publié en avril 2019 par Belin Jeunesse, 95 pages (13.90€)
Publicités

6 réflexions au sujet de “Le journal d’Henri 1939-1945, Gertrude Dordor et Benjamin Bachelier”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s