Throwback Thursday livresque

Throwback Thursday livresque #58: Lueur d’espoir

Cette semaine le TbTL de BettieRose porte sur le thème : Lueur d’espoir.

J’ai fait un choix qui va peut être vous paraître étonnant. Résultat de recherche d'images pour "soljénitsyne archipel"

L’archipel du goulag, Alexandre Soljénitsyne.

Immense fresque de l’univers concentrationnaire soviétique, L’Archipel du Goulag a été écrit dans la clandestinité. Les milliers de lettres et témoignages reçus par Alexandre Soljénitsyne après la publication de son roman Une journée d’Ivan Denissovitch constituent la base de cette œuvre, qu’il qualifie d' » investigation littéraire  » ; ces documents font de lui le dépositaire du malheur de tout un peuple. Secrètement sorti d’URSS, ce texte explosif suscite, lors de sa parution en Occident en 1974, une prise de conscience des réalités du régime soviétique. Alexandre Soljénitsyne, magistral chroniqueur, redonne une voix aux détenus du Goulag, cet  » archipel  » où des millions de zeks sont morts.

Comment trouver de l’espoir dans cette fresque qui dépeint ce que l’humain peut faire de pire? Dans la découverte d’un désespoir si profond que l’on ne peut même pas imaginer y survivre? C’est justement en prenant conscience de l’ampleur de l’horreur, au delà de tout ce que j’ai pu lire et voir sur ce sujet, de ce système concentrationnaire, que j’ai eu de l’espoir. La terreur mise en place par l’URSS stalinienne a perduré pendant de nombreuses années, mais a fini par prendre fin. Sans entrer dans le débat de la situation actuelle de la Russie, les choses ont évoluées et le goulag n’existe plus. Un des nombreux éléments que j’ai tiré de ma lecture est que, même les situations les plus horribles et qui semblent sans fin, peuvent cesser. Cela me donne de l’espoir et l’envie de contribuer à faire évoluer les choses. Si certains « zeks » ont survécu et que les choses ont fini par changer, cela signifie pour moi que, malgré le temps que ça prendra, le monde évoluera.

J’ignore si j’ai réussi à exprimer réellement ce que je pensais. Je ne fais pas d’angélisme et je sais qu’il existe aujourd’hui des situations catastrophiques dans le monde. J’ai juste choisi de garder l’espoir dans la possibilité de changement et la foi dans l’être humain, même quand certaines situations paraissent désespérées.

Avez-vous déjà lu Soljénistyne? Je vous le recommande grandement. A la semaine prochaine pour un nouveau thème!

 

Publicités

14 réflexions au sujet de “Throwback Thursday livresque #58: Lueur d’espoir”

    1. Je l’ai lu en parallèle de dystopies classiques et c’est un éclairage très intéressant.
      Par contre, j’ai du m’accrocher, c’est vraiment dur à lire. Les mots des ces gens sont bouleversants et perturbants. C’est tellement irréels et pourtant, cela a vraiment eu lieu. Les témoignages sur ce sujet et d’autres similaires sont toujours douloureux, même si l’on sait à quoi s’attendre!
      C’est sur que pour la mémoire, c’est très important que ces livres continuent à être lus.

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s