Chronique

Avis de tempête, Les dossiers Dresden 1, Jim Butcher.

Résumé:

Tous les bons magiciens s’appellent Harry, et Harry Dresden est le meilleur. Techniquement, c’est même le seul dans sa  » catégorie  » : lorsque la police de Chicago est sur une affaire qui la dépasse, c’est vers lui qu’elle se tourne. Car notre monde regorge de choses étranges et magiques… et la plupart ne s’entendent pas très bien avec les humains. La magie, ça vous flingue un gars en moins de deux !

Comment ce livre est-il arrivé entre mes mains?

Je ne m’en souviens plus! J’ai cinq tomes en livres numériques, mais je ne sais plus quand je me les suis procurée. Ils traînaient depuis un bout de temps dans ma PAL  numérique.

Mon avis:

« Je m’appelle Harry Blackstone Copperfield Dresden. Invoquez mon nom à vos risques et périls. Quand votre vie bascule, lorsque les fantômes jouent avec l’interrupteur et que personne d’autre ne veut vous aider, appelez-moi. Je suis dans l’annuaire »

Bienvenue à Chicago, ville de résidence d’Harry Dresden, magicien professionnel dont le cabinet est un peu trop souvent vide pour payer ses factures en temps et en heure. Pourtant, dans un univers empli de magiciens, de feys, de vampires ou de démons, on pourrait croire que ses services sont utiles! Cependant, les humains sont sceptiques et dans un monde similaire au notre, ils préfèrent fermer les yeux et se persuader que le surnaturel n’existe pas. Les rares personnes qui y croient sont soit dangereux, soit marginalisés.

Harry Dresden est un héros plutôt poissard. Il est souvent en proie à des conflits intérieurs: son subconscient se matérialise même plusieurs fois (dans sa tête) pour avoir une petite discussion avec lui-même. A cause de son passé compliqué, c’est un solitaire et un quasi-renégat. Il est pourtant honnête: sa principale source de revenue lui vient de sa place de consultant magicien pour la police de Chicago. Il est cependant lié par des secrets plus gros que lui, ce qui l’oblige à mentir à ses amis dont l’inspectrice Murphy. Cela va bien sur lui causer de sérieux problèmes et quiproquo… Tout comme son impulsivité et sa « grande gueule »! Son seul défaut assez insupportable à mes yeux est son besoin compulsif d’aider toutes les femmes qui frappent à sa porte, un complexe du chevalier et une galanterie qui confine presque au machisme primaire.

Ce roman est facile à lire et a une sacré dose d’humour, ce qui est très agréable. Je me suis laissée emportée malgré une histoire convenue. Il ne manque rien: meurtres sordides, prostituée de luxe, mafia, tabassages en règles ou encore passé familial douloureux du héros. On a même quelques scènes bien sanglantes, mais qui passent bien dans l’histoire. Par contre, ce qui est infiniment appréciable selon moi, c’est que ce livre se détache des autres romans d’urban fantasy par la moindre importance de la romance et surtout, pas d’érotisme.  Harry aime les femmes, mais ne s’envoie pas en l’air en permanence (loin de là) et est très constant et fidèle dans ses inclinations!

Le récit va suivre une enquête sur un double meurtre barbare, commis grâce à la magie. Harry va devoir trouver le coupable, mais aussi prouver qu’il n’y est pour rien. Le dénouement est bien trouvé et j’avoue que je n’avais pas trouvé la solution avant le héros. Il y a de nombreuses fausses pistes difficiles à écarter. Les protagonistes qui entourent notre héros sont intéressants, même s’ils sont un peu clichés par moment. Il faut reconnaître que dans ce genre de littérature, on s’attend à un certain type de personnages (vampires séducteurs et dangereux, policiers largués et sceptiques,…) et l’auteur s’en sort plutôt bien.

J’ai lu très rapidement cette histoire et j’ai enchaîné sur la suite directement (je viens de finir le tome 4). C’est le genre de lecture très sympa et pas prise de tête qu’il me faut pas en ce moment! Cela ne réinvente pas le genre, mais on passe un bon moment en compagnie de ce magicien, un peu loser sur les bords. Par contre, seul 5 tomes ont été traduits en français sur les 15, ce qui est dommage, Bragelonne ayant interrompu les publications. J’envisage de continuer la série en Vo plus tard!

Informations pratique:
Paru chez Milady en 2010 (France).
Premier tome d'une série de 15 livres ( 5 traduits en français seulement)
Existe en poche, en audiobook (9.95€) et en livre numérique (5.99€).
Un série télévisée a été tiré des livres "Dresden, enquêtes parallèles". Elle comporte 1 saison de 12 épisodes et a été diffusée sur Sci-fi en France en 2012 sur France 4.

Publicités

10 thoughts on “Avis de tempête, Les dossiers Dresden 1, Jim Butcher.”

  1. Alors ça, c’est très agaçants quand la publication est arrêtée. J’espère que Bragelonne fait juste une pause et la reprendra prochainement ! Parce que voilà le problème : c’est une série un peu longue je trouve, mais elle me tente carrément et j’ai d’ailleurs acheté le premier tome (heureusement, ton avis me conforte dans mon choix d’achat ^^). Toutefois, de savoir qu’il n’y aura probablement jamais la suite d’éditer en France, ça me refroidit. Alors oui, en effet, c’est possible de lire le bouquin en anglais, mais s’il faut en le 10 comme ça…

    Aimé par 1 personne

    1. Oui, c’est très très ennuyant! Je me suis rendu compte de l’interruption des publications en me renseignant pour écrire la chronique. Quand c’est un ou deux tomes, ça passe, mais là 10! C’est énervant!
      En plus, le tome 6 aurait du être publié en 2011, avant d’être annulé. Je pense qu’ils ne reprendront pas après si longtemps 😦
      Mon seul espoir serait la publication numérique…

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s