Unboxing

Fairyloot Janvier!

Après la découverte le mois dernier de ma première Fairyloot, j’ai continué l’abonnement et je viens de recevoir celle de janvier! J’étais impatiente et vous pouvez voir ici l’ouverture de la box.

Le thème ce mois-ci est « Talk Fairy to me » et je pensais avoir deviné le livre (comme beaucoup).

Résultat de recherche d'images pour "talk fairy to me fairy loot"

En ouvrant la boîte, je suis tombé sur une bougie de Meraki Candles au parfum très agréable de clou de girofle, bois de chêne, cuir, mousse (de forêt bien sur^^), poivre noir et pin. J’ai déjà commencé à la faire brûler, j’adore 🙂

Il y avait également un stick pour les lèvres, au parfum de pomme. Il est composé uniquement d’ingrédients vegan et est très doux. L’odeur me rappelle tout sauf la pomme, mais est très agréable à utiliser. Il était soit Seelie (cour de l’Eté), comme le mien ou Unseelie (cour de l’Hiver).20180125_191524

Ensuite, vient un joli artbook à colorier sur le thème des créatures magiques avec une couverture que j’adore. Je vais sûrement les scanner et les photocopier pour pouvoir les faire plein de fois^^

20180125_191453.jpg

La taie d’oreiller comme annoncé, sur le thème du livre A Court of Wings and Ruin de Sarah J.Maas. Je la trouve superbe, même si je n’ai pas de coussin de ce format pour le moment (45 cm*45cm).20180125_191624.jpgJ’ai ensuite trouvé deux arts prints de Diana Worak, de Rowan et d’Aelin de Throne of Glass de Sarah J.Maas. Il y a au dos de ces illustrations des citations de Julie Kagawa et de Cassandra Clare.  La petite illustration est de Merwild et représente le Prince Cardan (comme pour la bougie), personnage du roman du mois. Je les trouve très jolis, même si je n’en ai pas vraiment l’utilité!20180125_191743.jpg

Il y a également deux marque-pages magnétique représentant les personnages d’A Court of Thornes and Roses, Feyre et Rhysand par Dreamy and Co. Il ont l’air très fragiles, même s’ils sont chou. Je les utiliserais sûrement en déco.

20180125_191811.jpg

 

Enfin, le livre du mois, comme prévu est:

Of course I want to be like them. They’re beautiful as blades forged in some divine fire. They will live forever.

And Cardan is even more beautiful than the rest. I hate him more than all the others. I hate him so much that sometimes when I look at him, I can hardly breathe.

Jude was seven years old when her parents were murdered and she and her two sisters were stolen away to live in the treacherous High Court of Faerie. Ten years later, Jude wants nothing more than to belong there, despite her mortality. But many of the fey despise humans. Especially Prince Cardan, the youngest and wickedest son of the High King.

To win a place at the Court, she must defy him–and face the consequences.

In doing so, she becomes embroiled in palace intrigues and deceptions, discovering her own capacity for bloodshed. But as civil war threatens to drown the Courts of Faerie in violence, Jude will need to risk her life in a dangerous alliance to save her sisters, and Faerie itself.

L’histoire me tente bien et j’aime beaucoup la couverture. Je n’ai encore jamais lu de livre de Holly Black seule (j’ai celle qu’elle a co-écrit avec son amie Cassandra Clare, Magistérium) et j’ai hâte de découvrir ce que sa plume vaut.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour conclure, cette Fairyloot répond totalement à mes attentes. Il y a peut-être un peu trop d’illustrations dont je ne me servirai pas, mais je trouve malgré tout les autres éléments tout à fait suffisants pour être rentables 🙂

J’ai décidé de continuer deux mois (oui oui, je sais j’avais dit que j’arrêtais en février) encore mon abonnement, car celle de mars fête le second anniversaire de Fairyloot et j’ai vraiment envie de la découvrir. 🙂

Je vous fait des bisous à tous et vous dis à bientôt!

 

18 réflexions au sujet de “Fairyloot Janvier!”

  1. On a aussi eu le lip balm seelie ! Du coup je me demande bien quelle tête a l’autre version ahah ^^
    J’ai trouvé que y’avait beaucoup d’item en relation avec les bouquins de S.J Maas, et puis l’histoire même du livre the cruel prince, ressemble à celle d’ACOTAR. donc à voir …
    ~Kara

    Aimé par 2 personnes

          1. Franchement c’est un bon young adult, holly black a une façon pas trop niaise de traiter les sujets qui fait vraiment du bien.
            J’ai aimé les différentes relations familiales notamment, et le fait que personne ne soit noir ou blanc.
            Certains passages du débuts (=l’académie) font un peu grincer des dents mais leur gratuité n’est qu’apparente et s’inscrit dans l’évolution de l’héroïne.
            (et la romance n’en est pas vraiment une. Ca change !)

            Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s